Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba. La Commune de Seraïdi veut endiguer le chômage
Zone Membre
Publicités

Annaba. La Commune de Seraïdi veut endiguer le chômage

Publié le 12/05/2008

Beaucoup reste à faire - Selon le 1er vice-président de la commune à majorité FLN, la population de Seraïdi est essentiellement composée de jeunes, la plupart diplômés, souffrant du chômage.
A vocation touristique, la région de Seraïdi est également réputée pour son agriculture de montagne. Or, l’activité industrielle est inexistante, ce qui accentue les déboires des chômeurs en quête de solutions palliatives à leur léthargie chronique. Toujours selon le 1er vice-président, « les jeunes chômeurs trouvent un travail dans les activités saisonnières, qui malheureusement ne sont que temporaires ». Par ailleurs, au chef-lieu, le problème du logement est un véritable casse-tête chinois. A ce propos, la même source affirme : « Nous ne pouvons pas réaliser un programme de logement à cause du tissu forestier qui est un facteur majeur pour l’environnement que nous ne pouvons pas toucher. Les répercussions écologiques qui pourraient en découler seraient néfastes pour toute la région, et ce nonobstant la forte demande qui ne cesse de croître, avoisinant les 600 demandes, l’environnement est prioritaire ». Cependant, ce problème ne se pose pas dans les autres hameaux, ni dans les environs du chef- lieu. A ce titre, il y a un programme de 110 logements sociaux OPGI à Bouhadada, dont les travaux ont actuellement atteint un taux d’avancement de 70%.

Toujours à Bouhadada, il est prévu un autre programme LSP de 110 logements et un autre à Bouzizi de 52 logements ruraux en cours de réalisation, et dont l’avancement des travaux est estimé à 50%. Le secteur de l’éducation connaît également des insuffisances. La réalisation d’un lycée est une nécessité pour les élèves de la région. En effet, ces derniers sont contraints de faire quotidiennement la navette entre Seraïdi et Annaba. En outre, une centaine d’étudiants universitaires de Seraïdi sont confrontés au problème du transport, subissant chaque jour le parcours du combattant pour se rendre à leurs facultés respectives. « Pour la rentrée universitaire 2008/2009, ce problème sera résolu. Un accord a été donné par le COUS à l’effet de doter la région de Seraïdi du transport universitaire », assurera le 2e élu de cette commune, tout en ajoutant que «la réception du téléphérique, qui reliera Annaba à Seraïdi au mois de juin contribuera largement au renforcement du réseau de transport ». D’autre part, la préparation de la saison estivale bat son plein à Seraïdi. Le 1er vice-président dira qu’elle est en bonne voie avec l’aménagement des parkings et des postes de surveillance et de sécurité (marins-pompiers, gendarmerie). Les deux études faites, l’une pour la réalisation d’une conduite d’eau jusqu’à la plage de Oued Bakrat, et l’autre celle de l’éclairage public, en système solaire pour la même plage, assureront les commodités nécessaires aux estivants. Quant aux routes, une large opération d’aménagement et de réhabilitation est en phase d’être lancée.

SeraÏdi par les chiffres :
 Superficie : 136,65 Km2
 Population : 7472 habitants
 Nombre de logements : 2 460
 Vocation économique : tourisme et agriculture de montagne
 Santé : taux de couverture 70%
 Education : taux de scolarité 90 %
 Eau : taux de raccordement 90 %
 Eclairage public : taux de couverture 22 %
 Gaz naturel : taux de raccordement 70 %

El Watan > 12/05/08 > A. G.


ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba. Aïn Barbar: En quête de stabilité socioéconomique
Actualité suivante »
Annaba. Conférence internationale sur le CND

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires