Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba. Journées théâtrales pour enfants
Zone Membre
Publicités

Annaba. Journées théâtrales pour enfants

Publié le 27/05/2008

Fables et merveilles au menu -  Après le festival local du théâtre professionnel, la ville de Annaba accueillera un autre rendez-vous culturel.
Il s’agit de la 3e édition des journées théâtrales pour enfants qui s’ouvriront le 29 mai pour se poursuivre jusqu’au 2 juin prochain. Organisée par l’association Echiheb pour les arts dramatiques, cette manifestation, qui intervient à quelques jours seulement du démarrage de la saison estivale 2008, procurera l’ambiance nécessaire à une bonne animation, où les enfants seront maîtres des lieux. L’artiste Mama Messaouda, de son vrai nom Fakhouli Hamza, et son fils H’ouidek qui donnent du bonheur aux enfants grâce à leur prestation de qualité, faisant l’unanimité, seront présents à ces journées nationales théâtrales, devenues une tradition dans la ville du jujube. Ces représentations ont été programmées au théâtre régional Azzedine Medjoubi à 10 h et à 14 h dans le but de cibler le maximum d’enfants. Le « bal » sera ouvert par la pièce El Ikhtitaf (Le kidnapping) de la coopérative El Fouara et par la troupe de l’association Echiheb pour les arts dramatiques. El Aïch Fi Aman (La vie dans la quiétude) de l’association Nour pour la culture de la wilaya de Bouira et Hadia Id Millad (cadeau d’anniversaire) de l’association Echiheb pour les arts dramatiques, seront présentées le lendemain pour céder, le jour suivant, le tour aux représentations El Malik Echouchaa (Le roi courageux ) et Ser El Hawat ( secret du pêcheur) réalisées respectivement par le duo de l’Esplanade de Annaba et par la coopérative Basmate Ethaquafa de Skikda. Les pièces Zakzouk Essaher de la troupe El Amel El Massrahi de Annaba, Sissbane de l’association Mesrah El Leïl de Constantine, Jounaa Farrah de l’association Tifl Essaiid de Annaba et Cirque El Adjib de l’association El Afrah de la wilaya de Médéa ont été programmées la veille de la clôture de ces journées théâtrales pour enfants. L’artiste Mama Messaouda et son fils H’ouidek se produiront la dernière journée au théâtre de verdure, espace en mesure d’accueillir autant d’enfants que le théâtre régional Azzedine Medjoubi. Une première lecture du programme, qui comporte également une exposition de photographies de comédiens avec leurs costumes aux couleurs bigarrées ainsi que des ateliers de travail consacrés au théâtre pour enfants, démontre que les pièces proposées sont d’anciennes productions ayant été déjà présentées au public à maintes occasions. C’est dire que le théâtre pour enfants connaît, lui aussi, une certaine stagnation qui mérite une réflexion pour sa relance effective à l’instar du théâtre professionnel et amateur. Les établissements éducatifs devraient, selon les observateurs et ceux qui s’intéressent à la chose culturelle, encourager la création de clubs culturels susceptibles de développer chez la communauté scolaire l’esprit de la créativité et un penchant pour l’art dans tous ses aspects. C’est à ce prix qu’on peut instaurer une culture de l’art qui représente un des fondements de la personnalité et de la citoyenneté.

El Watan > 27/05/08 > Tewfiq G.


ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba. Livres: Arrivage de 25 000 unités
Actualité suivante »
Annaba. Vol de la bobine en cuivre d’un transformateur électrique

Les Commentaires

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires