Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba. Gestion des déchets domestiques
Zone Membre
Publicités

Annaba. Gestion des déchets domestiques

Publié le 04/06/2008

L’expérience du ramassage mécanisé à peaufiner - Le ramassage mécanisé des déchets domestiques introduit en 2005 à la faveur d’un programme de coopération technique algéro-allemand est une expérience à valoriser en raison de l’impact jugé quelque peu positif sur l’amélioration de l’hygiène et de la propreté dans la commune de Annaba.
En effet, ce procédé a permis non seulement « une certaine maîtrise des opérations de collecte et de ramassage des déchets domestiques, mais aussi l’utilisation rationnelle des moyens humains et matériels et l’implication palpable du citoyen dans la propreté de la cité ». Près de 160 t de déchets domestiques sont collectées quotidiennement dans les cités et quartiers de la ville de Annaba.
Ces quantités sont acheminées au centre d’enfouissement technique (CET) de Bergaa Zergaa, (El Bouni), qui réceptionne également des déchets domestiques en provenance des communes d’El Hadjar, Sidi Amar et El Bouni. Ces trois communes regroupent, avec celle de Annaba, l’essentiel de la population de la wilaya, estimée à plus de 1 300 000 habitants. Le programme de coopération technique algéro-allemand relatif à la gestion des déchets domestiques a généré également des résultats acceptables en matière de propreté et de nettoiement des rues et ruelles par rapport à la situation antérieure. Près de 350 km du réseau routier urbain sont couverts quotidiennement par les agents de nettoiement qui ont été dotés de moyens nécessaires à l’accomplissement de leurs tâches.
Les services de la prévention et de la protection de l’environnement de la commune comptent, par ailleurs, généraliser la distribution des poubelles individuelles aux habitants dans la perspective d’améliorer la collecte et le ramassage des déchets domestiques. L’expérience des poubelles individuelles, qui a ciblé plusieurs cités de la ville, a suscité l’adhésion des habitants, lesquels qui ont montré un respect des horaires de dépôt des ordures ménagères. Cette expérience du ramassage mécanisé des ordures ménagères mérite donc d’être généralisée. Elle gagnerait à être plus performante, si le civisme, qui fait grandement défaut, réinvestissait la cité. Malheureusement, les mentalités ne suivent pas toujours le progrès en dépit des efforts des uns et des autres à agir pour le bien de tous, à l’exemple des associations nationales de protection de l’environnement et de lutte contre la pollution (Anpep) et des femmes algériennes pour le développement (Afad). Ces deux associations ont lancé, en commun accord, un programme destiné au recyclage des déchets solides avec l’appui de la société Arcelor Mittal (ancien complexe sidérurgique d’El Hadjar). Il est trop tôt pour juger des résultats de ce projet, mais l’essentiel c’est d’inculquer progressivement la culture du respect de l’environnement dans une cité qui a perdu énormément de ses valeurs au point de rendre Annaba comparable à un grand bourg mal géré. L’agence allemande GTZ a montré aux Annabis le chemin à suivre pour garantir la propreté de leur ville. Sauront-ils mettre à profit cette expérience ?

El Watan > 04/06/08 > Tewfik G

 

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Procès en appel du greffier arrêté en flagrant délit de corruption à Annaba
Actualité suivante »
Drogue et port d’armes à Annaba

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires