Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: Les routes, les logements et le reste
Zone Membre
Publicités

Annaba: Les routes, les logements et le reste

Publié le 07/07/2008

Une importante enveloppe de l'ordre de 300 milliards de centimes a été consacrée à la viabilisation des zones d'extension de la plaine ouest à Annaba, El-Bouni, Chaïba et Bouzaroura, par la direction de l'Urbanisme dans ses chapitres, VRD primaires et secondaires.
Ainsi, les grandes voies des grands centres urbains ont été concernées par cette vaste opération. La viabilisation des logements sociaux participatifs et locatifs est également prise en charge. Une deuxième opération est actuellement en cours de réalisation et concerne les revêtements et la réhabilitation de la voierie urbaine pour lesquels 290 milliards de centimes ont été dégagés. Sept communes sont concernées à savoir Annaba, El-Bouni, Sidi Amar, El-Hadjar, Berrahal, Chetaïbi et Seraïdi. S'ajoute à cela une enveloppe de 200 milliards de centimes pour des opérations, pour lesquelles les cahiers des charges sont en cours de réalisation. Ceci rentre, selon un responsable de la DUC, dans le cadre des grandes opérations d'amélioration des sites urbains, pour l'année 2008. Dans un programme pluriannuel, les 12 communes de la wilaya seront concernées à travers une étude lancée pour la réhabilitation de l'ensemble des voieries et réseaux routiers urbains. 267 milliards de centimes sont actuellement dégagés. Sur un autre plan, la direction de l'Urbanisme a procédé à la révision du plan directeur et d'urbanisme (PDAU) dont l'avis favorable avait été déjà émis par l'APW en attente d'une approbation finale par le ministère de tutelle.
Ce PDAU, concerne un espace de plus de 487.000 habitants avec un potentiel intercommunal des plus importants soit 2.478 hectares de terrains récupérés ou acquis. Ces terrains seront mis à la disposition des collectivités locales pour les programmes de développement. A cet effet, 3.000 logements ont été difficilement localisés au niveau des communes à El-Bouni et de Sidi Amar. La préoccupation actuelle des autorités locales demeure le problème d'expropriation de terrains utiles à des valeurs réelles. Les propriétaires imposent les prix du marché parallèle qui sont nettement supérieurs à ceux que propose l'Etat. Un projet d'envergure est en perspective de création d'une ville nouvelle à hauteur de Boukhadra dans la commune d'El-Bouni, après acquisition et disponibilité de terrains domaniaux. Une même vision s'est faite pour la commune de Sidi Amar au niveau de la cité Hadjar Eddiss. Seulement, à ce niveau se pose le problème du prix du terrain. Cependant, l'effort que consent l'Etat est visible sur terrain avec plusieurs kilomètres de trottoirs et espaces de détente.

le quotidien d'Oran > 07/07/08 > Hocine Kedadria


ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
USM Annaba : Reprise des entraînements avant de rejoindre Aïn Draham
Actualité suivante »
Situation socioéconomique à Annaba: Des élus loin de la réalité

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires