Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba. Trafic de la gare maritime : Des investissements peu rentab...
Zone Membre
Publicités

Annaba. Trafic de la gare maritime : Des investissements peu rentabilisés

Publié le 12/07/2008
Trafic de la gare maritime : Des investissements peu rentabilisés

 

Malgré tous les efforts et les investissements consentis visant à assurer la facilitation et la fluidité dans le traitement à l’embarquement ou au débarquement des ressortissants nationaux établis à l’étranger, l’Entreprise portuaire de Annaba (EPAN) s’interroge sur le nombre très limité des escales programmées par l’Entreprise nationale de transport maritime des voyageurs (ENMTV) pour cette saison estivale.
Des efforts qui ont pourtant réussi, selon M. Salhi, PDG de l’EPAN, à élever les capacités d’accueil de la gare maritime à une moyenne de 50 000 passagers/an avec la mise à leur disposition d’espaces d’accueil de 12 000 m2. Ces espaces ont été agencés de manière à permettre le déroulement simultané et sans contraintes des opérations de débarquement et d’embarquement. « Malgré les investissements réalisés par notre entreprise et les efforts déployés par le comité local de facilitation maritime de la wilaya, en vue d’offrir à nos ressortissants basés à l’étranger les meilleurs conditions d’accueil aussi bien à l’arrivée qu’au retour, le nombre d’escales programmées par l’ENMTV reste en deçà des capacités d’accueil de la gare maritime du port de Annaba », regrette le responsable. Et d’ajouter : « La gare maritime de Annaba est aujourd’hui dotée de toutes les commodités nécessaires pouvant permettre le transit des passagers dans les meilleures conditions possibles. Ce qui a nécessité la mobilisation d’une grande partie du personnel de l’entreprise et des dépenses globales de l’ordre de plus de 50 millions de dinars, dans le souci de s’aligner aux standards internationaux en matière de traitement des voyageurs ayant opté pour la voie maritime.

Les investissements consentis se sont traduits par, entre autres, la réalisation d’une nouvelle salle d’embarquement, la climatisation et le renforcement de l’éclairage de l’ensemble des structures de la gare maritime, l’acquisition de deux passerelles et de plusieurs chariots à bagages, ainsi que l’installation de séparateurs de voies pour le balisage des circuits auto-passagers, en plus d’un distributeur et échangeur automatique de billets de banque. Par ailleurs, les services des Douanes et de la police des frontières ont, de leur côté, mobilisé d’importants moyens humains et matériels à l’effet d’assurer une meilleure flexibilité des formalités de passage et une fluidité dans les dispositifs de contrôle des bagages et des véhicules. Une ligne ADSL, ainsi que la maintenance des scanners ont, à cet effet, été installée et effectuée par les deux institutions. Avec ces arrivées et départs supplémentaires attendus cet été, ces dernières ambitionnent de clôturer l’année 2008 par la réussite du nouveau challenge, celui d’atteindre de meilleures performances en termes de temps et de qualité de services dans le traitement des passagers et des véhicules.

Le flux pris en charge durant les deux précédents exercices est pris comme référence dans leur challenge avec 983 622 passagers et 271 548 véhicules traités en 2007 par les différentes frontières (maritime, terrestre et aérienne), contre 941 900 et 250 133 en 2006. Le même challenge est à relever par l’EPAN, qui s’est fixée comme objectif de dépasser le taux d’évolution de 33,33 % réalisé pendant la saison estivale 2007, par rapport à celle de 2006 en termes de nombre d’escales et de passagers. Par ailleurs, en sa qualité de membre du comité de Facilitation maritime (FAL), installé par la wilaya à la veille de chaque saison estivale, les services de la santé maritime ont, de leur part, contribué à l’amélioration des conditions de prise en charge sanitaire des voyageurs nationaux ou étrangers. Ainsi, outre la mise à leur disposition d’une ambulance et de plusieurs fauteuils pour handicapés, ces mêmes services ont procédé à l’aménagement d’une grande salle spécifique aux premiers soins. Pour l’ENTMV, les facilitations des procédures appliquées l’année dernière au niveau des gares maritimes et à bord des navires ont été reconduites cet été. Il est désormais possible aux agents des compagnies d’assurance d’accéder à bord des navires pour permettre aux voyageurs de procéder, sur place, à l’assurance ou à la réassurance de leurs véhicules. L’émission de titres de passage en douane se fait également à bord. Une compagnie d’assurance française, AGF, a, à ce propos, été agréée pour émettre des attestations d’assurance au profit des voyageurs. En somme, tout semble avoir sérieusement été mis en œuvre pour que l’accueil de nos immigrés puisse se dérouler dans de bonnes conditions, et ce à la faveur des efforts conjugués de l’entreprise portuaire, de la police, des Douanes, des services de la santé maritime et de la compagnie nationale ENMTV.

Quelques repères sur la gare maritime

- Le comité local de Facilitation maritime de la wilaya de Annaba se compose de représentants de l’EPAN, l’ENMTV, la santé maritime, la PAF et les Douanes.
- Le programme arrêté pour cette période a démarré le 30 juin dernier avec l’accostage du car-ferry El Djazair de l’ENMTV en provenance de Marseille.
- La gare maritime est dotée de capacités d’accueil moyennes de 50 000 passagers.
- Les espaces d’accueil sont passés de 4 000 à 12 000 m2
- Le montant global des investissements entrepris par l’EPAN au niveau de la gare maritime s’élève à plus de 50 millions de dinars.
- Renforcement de la sécurité à l’extérieur de l’enceinte portuaire pour mieux protéger les passagers.
- Possibilité d’embarquement des Douanes à bord des navires pour l’accomplissement des formalités de passage.
- Mise à la disposition des passagers d’un registre sur lequel ils peuvent consigner les désagrégements subis à l’embarquement ou au débarquement.
- Durant la saison estivale 2007, pas moins de 19 145 passagers avaient transité par la gare maritime de Annaba contre 18 462 en 2006.
- La même période 2007, le port a enregistré le transit de 16 navires contre 14 en 2006.

El watan > 12/07/08 > N. Benouaret

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Un bus Annaba-Constantine se renverse à El harrouch(Skikda)
Actualité suivante »
Le journaliste Noureddine Boucraâ devant le tribunal de Annaba

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires