Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Mercato Estival: L’ES Sétif et l’USM Annaba imposent leur loi
Zone Membre
Publicités

Mercato Estival: L’ES Sétif et l’USM Annaba imposent leur loi

Publié le 16/07/2008

 Les milliards de Mital Steel et ART ont finalement eu raison des subventions locales

Contrairement à toutes les précédentes où il y avait un certain équilibre concernant les recrutements, à première vue, c’est loin d’être le cas lors de mercato estival comme le confirme si-bien le diktat de certains présidents de club ambitieux, à commencer, par Serrar de l’ES Sétif et Menadi de l’USM Annaba.
Ces deux responsables ont tout simplement effectué les meilleurs recrutements possibles en s’adjugeant les joueurs les plus en vue dans notre championnat.
En effet, la direction de l’Entente de Sétif s’est offert le luxe de recruter deux internationaux, en l’occurrence, Hamid Seguer l’attaquant du MC Saïda et Nabil Hemani, le meilleur buteur de la JS Kabylie et par la même occasion, de l’exercice précédent.
La liste des nouvelles recrues comporte également des joueurs très renommés qui ont fait l’objet de convoitise de toutes les grandes cylindrées à l’instar de Farouk Belkaïd (MC Alger), Fahem Bouazza (MC Oran), Smaïl Diss (USM Blida) et Mohamed Lamine Aksas (CR Belouizdad).
Tout compte fait, ces 6 joueurs ont coûté presque 8 milliards à la caisse sétifienne. Un montant qui dépasse de loin des chiffres d’affaire d’une dizaine de clubs de la Division1 y compris les plus renommés comme le NAHD, le CRB, l’USMB, le WAT, la JSMB et l’ASO. Et si on sait que dans l’effectif sétifien se trouvent d’autres éléments de valeur comme les Djediet, Hadj Aïssa, Raho, Ziaya, Lamouchia, Adiko, Laïfaoui et le gardien Hadjaoui, ce chiffre faramineux risque sérieusement de dépasser la barre des 15 millions de dinars (15 milliards de centimes) ce qui constitue un montant mirobolant voire, astronomique. Et c’est grâce aux milliards de la chaîne télévisée arabe ART, que le président Serrar s’est offert tout ce luxe après les deux consécrations en Ligue des champions qui ont apporté environ 25 milliards de centimes à l’Entente. No comment!
Seul le président de l’USM Annaba, Menadi, était capable de tenir ce rythme infernal en réussissant tout de même, à dénicher quelques oiseaux rares comme le confirme l’arrivée des Mekehout et Aoudia (CR Belouizdad), Boucherit (USM Alger), Hamidi (MC Saïda) et le gardien Lounès Gaouaoui (WA Tlemcen) sans oublier l’international libyen Omar Daoud l’ex-milieu de terrain de la JSK. Et si l’ESS s’est appuyée sur l’apport important d’ART, la formation de Bône quant à elle, n’a compté que sur les milliards de l’industriel indien de Metal Steel qui gère le complexe d’El Hadjar.
D’après ces premières données, on peut immédiatement comprendre que l’ESS et l’USMAn ont déjà sorti leurs griffes pour annoncer à la JSK, le champion d’Algérie en titre, que son sacre sera, désormais, le souci majeur de ces deux équipes ambitieuses outre les autres compétitions (Coupe d’Algérie et la Ligue des champions arabe pour Sétif).

La JSK se contente de peu
En parlant des Canaris, le président Hannachi n’a, certes, pas été en mesure de rivaliser avec les milliards de ses concurrents, mais il a quand même réussi à effectuer un recrutement restreint mais judicieux en enrôlant les Ouznadji et Boukeria (NAHD), Maroci et Belaoued (USMB). Le Mouloudia d’Alger, quant à lui, a engagé 8 nouvelles recrues qui seront menées par un certain Hamza Yacef, l’ex-international du NAHD, la JSK et récemment le WA Casablanca.
Il est utile de rappeler que la direction du président Sadek Amrous a aussi réussi de convaincre tous ses meilleurs éléments pour rempiler à l’instar de Younès, Bouguèche, Babouche, Hadjadj, Badji, Belghomari et le gardien Benhamou.
La JSM Béjaïa qui reste sur une belle consécration en Coupe d’Algérie, s’est elle aussi, renforcée comme il se doit en s’adjugeant les Belatrèche (RCK), Dellalou (USMAn), Zafour JSK), Marek (USMA), Bouharbit (MOC) et Boulemdaïs (MSPB).
Par ailleurs, le CR Belouizdad avec son nouveau président, Mahfoud Kerbadj, n’a pas à se plaindre avec les arrivées de plusieurs joueurs de qualité comme les Berguiga et Bendahmane (RCK), Amieur (CAB), Boudemagh (ESS) et Akniouène (OMR) en attendant la finalisation avec l’attaquant du MCO Beradja.
Du côté de l’USM Alger, c’est vraiment du rien à signaler hormis le recrutement de Rafik Deghiche l’attaquant du WAT, Hosni, l’ex-latéral droit du MCA et Oudni, le milieu récupérateur du MCS. Mais la direction des Rouge et Noir a toutefois rectifié le tir en engageant un entraîneur d’envergure en l’occurrence, l’Argentin Oscar Fullone qui n’est plus à présenter après avoir dirigé plusieurs ténors du football maghrébin à commencer par l’Espérance de Tunis et les deux équipes de Casablanca: le Widad et le Raja.

L'expression > 16/07/08 > Mounir BENKACI


ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba : Incendie au complexe d'Arcelor Mittal
Actualité suivante »
Annaba. Le consul général quitte l’Algérie

Les Commentaires

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires