Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Saisie de trois quintaux d’argent garanti au port de Annaba
Zone Membre
Publicités

Saisie de trois quintaux d’argent garanti au port de Annaba

Publié le 19/08/2008

 

Ils représentent 60 000 articles de fantaisie : Saisie de trois quintaux d'argent garanti au port de AnnabaSelon une source sûre, plus de 3 quintaux d’argent garanti représentant plus de 60 000 articles de fantaisie ont été saisis, samedi dernier, par les éléments de la douane algérienne au port de Annaba.
Ils étaient soigneusement dissimulés à bord d’un véhicule utilitaire type Kangoo immatriculé dans la wilaya d’Oran. Agés respectivement de 34 et 37 ans, ses deux passagers sont originaires de la même wilaya. Ils ont embarqué à bord du bateau voyageur Tassili II à partir du port de Marseille (France). A leur arrivée à Annaba, les deux présumés trafiquants ont été trahis par leur comportement suspect, qui a incité les éléments de la douane à nourrir des doutes sur eux. Ces derniers, très vigilants, ont procédé à la fouille corporelle des deux oranais et de leur véhicule. Si la première n’a rien donné, la seconde quant à elle a été plus que surprenante. Elle a permis « d’exhumer » un véritable trésor constitué de plus de 60 000 articles de fantaisie en métal précieux blanc sertis de gemme (parures, chaînettes, bracelets, bagues, boucles d’oreilles, etc.).
Aussi étonnante qu’hallucinante, cette découverte a laissé perplexe plus d’un agent douanier. Les articles ont été dissimulés par une main experte sachant exploiter le moindre espace du véhicule. Le toit, les portes, pare-chocs, les roues et même le tableau de bord ont servi de cachette de cette importante quantité d’articles de joaillerie. Il a fallu plus de 10 heures pour venir à bout du démontage du véhicule et la découverte du « trésor d’Ali Baba ». Pour estimer la valeur de ces 3 quintaux d’argent et confirmer la qualité de ce métal précieux, la direction de la douane de Annaba a fait appel à un expert spécialisé en la matière. Entre-temps, les deux trafiquants ont été taxés d’une très forte amende et poursuivis en justice sous plusieurs griefs, dont trafic illicite de produits joailliers. Avec cette importante saisie, la douane de Annaba a réussi un coup de maître. Force est de rappeler que le port de Annaba a connu une hausse sensible de trafic par rapport à la même période de l’année 2007. Un trafic qui a permis néanmoins la saisie, depuis janvier 2008, de 60 véhicules bourrés de toutes sortes de pièces de rechange usagées, d’un montant de plusieurs millions de dinars.

El Watan > 18/08/08 > M. F. Gaïdi


ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
CNAS Annaba. Découverte d’un grave préjudice financier
Actualité suivante »
Le patron des RG de Annaba et un commissaire mutés

Les Commentaires

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires