Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba. Autoroute Est-Ouest
Zone Membre
Publicités

Annaba. Autoroute Est-Ouest

Publié le 28/09/2008

Les travaux à Aïn Berda avancent à grands pas - Un parc automobile sans cesse croissant et 85 % des échanges de marchandises et de voyageurs se faisant par la route, la wilaya de Annaba a plus que besoin du tronçon de la voie express est-ouest dont les travaux, indiquent des sources de la direction des travaux publics, avancent à grands pas, notamment la partie concernant Aïn Berda.

Ce tronçon qui traversera les 3 communes de Aïn Berda, Chorfa et El Eulma, s’étalera sur une longueur de 39 km à partir de la limite avec la wilaya de Skikda. Les appréhensions des populations et des responsables locaux quant aux retombées en terme d’espace immédiat et au plan socioéconomique qu’induira le passage du tronçon par leurs communes, commencent à se dissiper. Car, l’on redoutait que soient surtout touchés les cimetières, les superficies d’extension urbaine, ainsi que les réseaux d’alimentation en eau potable (AEP), d’électricité et de gaz.

Dans son ensemble, il y a lieu de rappeler que ce méga projet de l’autoroute est-ouest se décline en deux fois trois voies sur 1216 km qui compteront onze tunnels et 390 ouvrages d’art dont 25 viaducs. Les pouvoirs publics ne semblent pas lésiner sur les moyens pour faire de ce rêve qui date de plus d’une décennie une réalité. Ainsi, plus de 11 milliards de dollars lui ont été consacrés sur fonds publics d’autant qu’il s’inscrit parmi les premiers projets prioritaires du programme spécial de relance économique 2004-2009. Pour sa mise sur les rails, il a été fait appel à de grands groupes étrangers leaders en la matière.

Le consortium japonais Cojaal qui compte six entreprises, a pu décrocher la réalisation du tronçon est d’une longueur de 399 km pour une valeur de plus de 5,2 milliards de dollars. Le groupement chinois CITIC/CRCC se chargera quant à lui de la partie ouest sur 359 km pour 3,6 milliards de dollars. La partie centre lui est également revenue puisqu’on lui a confié la réalisation de 169 km de routes pour 2,6 milliards de dollars. L’on présage, par ailleurs, de très avantageuses retombées au plan socioéconomique de ce grand projet sur les régions traversées notamment à l’Est du pays (Annaba, El Tarf et les Hauts-Plateaux). Mais, c’est surtout sur la réduction des accidents de la route que misent les initiateurs du projet.

El watan > 28/09/08 > N.B.


ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba. Urbanisme et cadre de vie : Au comble de la précarité socio-urbaine
Actualité suivante »
Annaba. Vers l’expropriation des terres abandonnées

Les Commentaires

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires