Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Coupe arabe : L’USM Annaba se prépare
Zone Membre
Publicités

Coupe arabe : L’USM Annaba se prépare

Publié le 04/10/2008
Il faut convenir que le tableau actuel usmiste n’est pas brillant, et que même les plus raisonnables attendaient mieux, globalement, des joueurs recrutés à coups de millions de dinars. Le constat est de Menadi Aïssa, le président de l’USM Annaba.

Bien que s’étant mis légèrement en retrait de la gestion du club, il n’en continue pas moins de le suivre au jour le jour : « Ce n’est pas parce que lors de l’opération de recrutement nous avons sans doute exagéré la valeur de certains joueurs qu’il faille, à cause d’un creux dans la vague ou d’un mauvais démarrage de la saison, tomber dans l’excès inverse. Il n’y a pas plus de raisons de désespérer qu’il y en avait de rêver au début de la saison. » La déclaration du président intervient à quelques jours du déplacement à Damas (Syrie), le 24 octobre 2008, pour la 1re rencontre des compétitions de la coupe arabe 2008/2009 prévue 4 jours après contre El Ittihad de Syrie.

Matériellement, tout est prêt pour le voyage au pays des oumadyines. La liste des joueurs, du staff et des dirigeants appelés à s’y déplacer est déjà prête. Hier, Dupéreux en tête, revenu jeudi, a entamé la préparation de cette rencontre. Pratiquement, tous les joueurs étaient présents sur le terrain pour la 1re séance d’entraînement spécifique. Les 2 victoires consécutives enregistrées, l’une à domicile face à El Harrach et l’autre à l’extérieur, sont arrivées à point nommé pour requinquer l’équipe usmiste. A la 7e journée du championnat national, elle comptabilise au compteur général 7 points, avec 2 victoires et le match nul à domicile face au MSP Batna et un match retard face à la JSK. Pour l’heure, hormis cette séance d’entraînement du vendredi, les joueurs en sont encore aux souhaits de bonne fête de l’Aïd.

Exception faite du Malien Fadigua et de l’Ivoirien Souanga, il n’y avait pratiquement aucun joueur, ni dirigeant, ni membre du staff technique à Annaba avant et durant la fête. Quarante-huit heures auparavant, Mekhout et Bouguerra n’avaient pas pu résister plus longtemps à l’appel des leurs, abandonnant à leur sort leurs 2 camarades africains. Même Henri Dupéreux, l’entraîneur, était absent. Il a profité de ces journées de repos pour repartir en Belgique se ressourcer dans la perspective des prochaines joutes qui attendent son équipe. Il faut dire qu’il n’y avait pas de triomphalisme dans son comportement au lendemain de la victoire arrachée à l’extérieur face au MC Saïda.

« Certes, la victoire était belle, mais elle ne fut pas si aisée que l’on puisse se complaire dans la béatitude et, surtout, s’absenter aux séances d’entraînement », aurait t-il avoué à quelques dirigeants. Tout autant que ces derniers, Dupéreux avait constaté l’absence d’une dizaine de joueurs à ces séances au lendemain du retour de la formation par voie terrestre de Saïda. C’est exactement à la même conclusion qu’est arrivé le président de section, Mohamed El Hadi Keroum. Quelques jours auparavant, il avait tenu à verser lui-même le montant de la prime prévue en cas de victoire. Elle a été doublée à l’initiative de plusieurs opérateurs économiques privés. « Il a suffi qu’ils fassent leur 1er bon résultat à l’extérieur pour en profiter et s’absenter », avait fait remarquer Keroum avant d’annoncer des sanctions.

El watan > 04/10/08 > D. A.

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba. Les pieds dans l’eau en moins d’une heure
Actualité suivante »
Annaba. Faute de visa: Il n'assistera pas à son procès pour viol en France

Les Commentaires

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires