Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba. Formation au profit des artisants: Des participants méconte...
Zone Membre
Publicités

Annaba. Formation au profit des artisants: Des participants mécontents

Publié le 23/11/2008
A partir d’aujourd’hui, et jusqu’au 25 novembre 2008, le salon de l’artisanat et des métiers ouvrira ses portes au profit des participants aux ateliers actifs, et c’est la direction des PME/PMI et la Chambre de l’artisanat et des métiers qui en sont les organisateurs.

Cependant, cette manifestation n’est que l’arbre qui cache la forêt ; en effet, les artisans affiliés attirent l’attention de leurs collègues participants sur les insuffisances des organisateurs. L’exemple en est donné par une artisane de Annaba, invitée à prendre part, à Biskra, à une rencontre de formation consacrée à la vulgarisation des bonnes pratiques du management et de la qualité dans les petites et moyennes entreprises (PME) ; celle-ci se plaint du mauvais accueil et des conditions d’hébergement ayant caractérisé son séjour dans la capitale des Ziban. Elle raconte, non sans peine, les péripéties d’un voyage, qu’elle n’est pas près d’oublier. Dès son arrivée à Biskra, Mme Bendjedou Saïda constate que son nom ne figure pas sur la liste des participants à ce stage animé par le mouvement euro-méditerranéen pour le management et la qualité.

Lasse des déplacements d’un hôtel à un autre, elle fera appel à ses amies pour l’héberger avant de prendre le chemin du retour à Annaba sans même avoir assisté à la formation. Qui est responsable de cette situation ? S’interroge cette artisane, qui estime, à ce propos, qu’ « on doit se respecter ». Elle dénonce, par ailleurs, les conditions d’hébergement « déplorables » : 4 personnes dans un bungalow sans chauffage, ni eau chaude, ni autre commodité. Et d’ajouter : « les frais engagés par le ministère de tutelle reflètent-ils la qualité de l’accueil et les conditions de prise en charge des stagiaires ? » Estimant être lésée pour ne pas avoir assisté à cette formation, Mme Bendjedou a décidé de saisir les responsables concernés afin que soient corrigées ces anomalies qui ne font que freiner la promotion des activités artisanales et l’épanouissement des gens de la profession.

El watan > 23/11/08 > L. A., T. G.

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba. Des moutons pour les démunies
Actualité suivante »
Annaba. Journée d’étude sur les marchés publics

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires