Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Volley ball-Hamra Annaba : Le club renaît de ses cendres
Zone Membre
Publicités

Volley ball-Hamra Annaba : Le club renaît de ses cendres

Publié le 07/02/2009
Contre toute attente, l’équipe fanion de Hamra Annaba est revenue cette saison sur la scène volleyballistque où elle a intégré le championnat de division nationale 2, poule Est.
On s’attendait, logiquement, à un retour timide, notamment en raison des tribulations et autres turbulences ayant ébranlé les assises de la formation annabie, qui avait alors été forcée de se retirer de la compétition. Mais, c’est mal connaître les protégés du duo d’encadreurs formés par Amar Hamrouchi et Hichem Gasmi. Crédités d’un parcours sans faute avec un compteur affichant 8 matchs joués et autant de victoires obtenues avec l’art et la manière, les sociétaires de Hamra s’imposent comme les grands favoris à l’accession en division supérieure. Des techniciens avertis de la balle haute s’accordent à dire que le point fort de l’équipe réside dans l’homogénéité du groupe et un mental de battants. Pour le reste, elle s’appuie sur un effectif formé de 14 joueurs où l’on retrouve en première ligne quelques ex-sociétaires de la nationale 1/A, dont les frères Gasmi et Badredine Boutenfouchet (un transfuge de l’AS Bordj Bou Arréridj), Athmana, Laïchar, Kiraïf, Labiod, Benkhaled, Bourbia, Lecheheb, Dali et Hacini. A la distribution, l’excellent passeur Belhouchet est là pour distiller de bonnes balles avec un art consommé qui fait le régal de ses attaquants de pointe.

Au final, l’équipe de Hamrouchi parvient à tous les coups à faire la différence, et surtout à forcer le respect de ses adversaires dont le plus proche au classement (et au plan géographique) n’est autre que l’IRB Sidi Amar, une équipe domiciliée à la périphérie de Annaba où elle avait brillé dans un passé récent grâce à un palmarès des plus remarquables. Privé de quelques-uns de ses meilleurs éléments, qui évoluent aujourd’hui sous d’autres couleurs, l’équipe de Sidi Amar affiche tout de même à son compteur 6 victoires et 2 défaites. Toutefois, compte tenu des grandes qualités affichées de match en match par ses voisins et adversaires jurés, en l’occurrence ceux de Hamra, et du fait de l’absence de petites catégories exigées par les règlements généraux, l’IRBSA joue pour le fun et ne peut en aucun cas aspirer à l’accession. Même constat s’agissant du DRB Tadjenanet et de l’Entente de Collo.

El Watan > 07/02/09 > Ahmed Boussaid

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba au finish: GC Mascara 0 - USMAn 2
Actualité suivante »
Journée mémorable à Annaba : Jubilé Salah Benabderrezzak dit «Gattiche»:

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires