Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: Les prix des logements font des mécontents
Zone Membre
Publicités

Annaba: Les prix des logements font des mécontents

Publié le 17/02/2009
La quatrième session de l'assemblée populaire de wilaya, ouverte jusqu'à hier, a eu à traiter divers points soulevés par les élus. C'est ainsi que dans son intervention le président de la commission Education, Formation professionnelle et Enseignement supérieur, a eu à soulever un point important traitant du danger qui menace les élèves du «CEM d'El-Hadjar, à la cité «Attoui». Cette intervention concerne les fils électriques de haute tension, 8.000 volts, qui traversent deux cités limitrophes.

Il y a aussi un autre problème qui se pose dans la commune de Sidi Amar; il s'agit de deux bâtiments de la coopérative Sider, abandonnés depuis plusieurs années et qui servent aujourd'hui, de lieu de débauche et de consommation de boissons alcoolisées et de stupéfiants», Avait dit à l'assistance, M. Hocine Berredjem, en ajoutant que les routes urbaines présentent un état désolant pour les automobilistes.

Un autre intervenant a soulevé le problème du lac Fetzara; inauguré par le président de la République, lors de son premier mandat, d'où le dégagement d'un budget de l'ordre de 40 milliards de centimes, environ, pour sa mise en valeur.

Aujourd'hui, l'intervenant remet en cause toutes ces dépenses et l'effort consenti, pour mettre en évidence l'échec de cette opération. «C'est une zone inondable qui ne pourrait, en aucun cas, être une terre arable», avait dit l'intervenant.

Concernant la finalisation des programmes de logements, de nombreuses contraintes ont été soulevées par les élus, notamment l'aspect approvisionnement et apport des banques. «Nous sommes à l'écoute des citoyens et nous nous déployons pour le suivi des recommandations de l'assemblée. Notre objectif est de répondre aux attentes de nos électeurs», nous a dit le premier vice-président de l'APW, qui a été à sa sortie de la séance, abordé par des citoyens contestataires qui s'étaient regroupés par dizaines pour, selon eux, dénoncer la hausse inexpliquée du prix du logement. Une hausse qui serait liée, selon certaines sources aux prix des matériaux de construction et autres. Le vice-président M. Fellah leur a promis de soulever le problème auprès des autorités.
Le quotidien d'Oran > 17/02/09 > Hocine Kedadria

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba. ArcelorMittal : Sidi Saïd se mêle du dossier
Actualité suivante »
L'enfant kidnappé à El-Tarf retrouvé assassiné à Annaba

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires