Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba. Un escroc soutire 800 000 DA à deux commerçants d’El-Hadjar
Zone Membre
Publicités

Annaba. Un escroc soutire 800 000 DA à deux commerçants d’El-Hadjar

Publié le 01/06/2009

Deux commerçants d’El-Hadjar, wilaya de Annaba, doivent se mordre les doigts pour avoir cru à la fable d’un escroc qui se faisait passer pour quelqu’un qui connaît tous les rouages des ventes aux enchères publiques à Constantine, grâce à un frère activant, selon ses dires, au sein de ce secteur.
Il proposait à ses victimes l’acquisition de pas moins de trois véhicules de marque Renault Express pour la modique somme de 800 000 DA. Après s’être assuré que les deux jobards ont mordu à l’hameçon, notre escroc, chômeur de son état, les persuade de l’accompagner à Constantine pour l’accomplissement des formalités de vente. Sur place, il les conduit dans un garage situé à la périphérie de la ville où étaient parqués des dizaines de véhicules, toutes marques confondues. Après avoir empoché les 800 000 DA, le chômeur escroc les quitte sous le prétexte de se rendre dans une administration locale pour l’établissement des documents des véhicules. Les deux victimes, ayant attendu son retour toute la journée, ont finalement compris qu’elles avaient été dupées. En rentrant à El- Hadjar, elles déposent une plainte contre X à la brigade de gendarmerie. Les éléments de cette brigade, en coordination avec leurs collègues de Constantine, ont aussitôt enclenché une enquête et entrepris des recherches approfondies pour identifier et arrêter l’auteur de cette escroquerie.

Le soir d'Algérie > 01/06/09 > A. Bouacha


ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba. Monsieur le wali, Tabarka vous dit merci !
Actualité suivante »
BTPH : 1res assises nationales du BTPH le 18 juin prochain à Annaba

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires