Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba. Pipeline Skikda-Berrahal : Opérationnel dans 18 mois
Zone Membre
Publicités

Annaba. Pipeline Skikda-Berrahal : Opérationnel dans 18 mois

Publié le 28/07/2009

La première pierre du projet du pipeline Skikda-Berrahal a été posée hier au niveau du centre de stockage et de distribution (CSD) de la commune de Berrahal, distante de 30 km du chef-lieu de wilaya de Annaba, en présence des deux PDG de Naftal et de l’Entreprise nationale des canalisations (ENAC).

Générateur de 200 postes d’emploi directs, cet ouvrage consiste en la mise en place de deux pipelines destinés au transport d’hydrocarbures sur une distance de plus de 70 km. Selon les responsables de l’ENAC, « deux canalisations devront alimenter en carburants le CSD de Berrahal à partir de la raffinerie de Skikda via les terminaux de départ situés dans la zone industrielle de Skikda ». Financé par l’entreprise Naftal à hauteur de 370 milliards de centimes, ce projet est totalement algérien, précise la même source. En effet, sa conception, sa réalisation par l’ENAC dans 18 mois, ses matériaux et son suivi seront assurés par des compétences algériennes. L’itinéraire serpentin du pipeline passera entre Annaba et Skikda via les localités de Berrahal (Annaba), Hamadi Kroma, Hadaïk, Ramdane Djamel, Salah Bouchaour, El Ghedir et Azzaba (Skikda). De par la nature accidentée et sinueuse des terrains et reliefs, des oueds, de l’autoroute, dont celle Est-Ouest, et des voies ferrées, le passage des deux conduites nécessitera des travaux particuliers au niveau de 58 points marqués tout au long de cet itinéraire. L’entrée en exploitation de cet important gazoduc permettra l’approvisionnement en essence normale et sans plomb ainsi qu’en gasoil et GPL le centre de stockage et de distribution de Berrahal – d’une capacité de stockage de 70 millions de mètres cubes– de 2 millions de mètres cubes/jour. Ce qui mettra fin, selon les initiateurs du projet, au recours à des camions-citernes. Un impact positif sur le plan environnemental, car il limitera la circulation des poids lourds remorquant des réservoirs de produits inflammables.


M.F.Gaïdi [EL WATAN - 28-07-09]

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba. Culture de la tomate industrielle : Vers une chute de la production
Actualité suivante »
Annaba. Les morts de la ville ne reposent pas en paix

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires