Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba. El Bouni : Des projets à la traîne à cause de la rareté du ...
Zone Membre
Publicités

Annaba. El Bouni : Des projets à la traîne à cause de la rareté du ciment

Publié le 28/08/2009

Les projets en cours de réalisation dans la commune d’El Bouni, dans la wilaya de Annaba, ne seront pas livrés dans les délais prévus à cause d’un déficit enregistré en matière d’approvisionnement des chantiers en ciment.

Cette défaillance est à l’origine des retards dans l’avancement des travaux de la plupart des projets intéressant divers secteurs d’activités. C’est ce qui a été relevé lors d’une visite de travail et d’inspection du wali de Annaba, qu’il a effectuée mardi dernier dans la deuxième grande agglomération de la wilaya.

Devant ce problème récurent qui a un impact négatif sur le fonctionnement régulier des chantiers, des instructions ont été données sur place aux responsables concernés pour faire le point de la situation des approvisionnements des chantiers en ciment. Les chefs d’entreprises en charge des projets ont été, pour leur part, conviés à exprimer leur besoin dans ce domaine. Pénalisés par la rareté du ciment qui se vend à un prix exorbitant sur le marché parallèle, certains opérateurs immobiliers vont jusqu’à évoquer la nécessité de diligenter une enquête sur le circuit de distribution et de commercialisation de ce matériau de construction depuis l’usine de Hdjar Soud de Azzaba, dans la wilaya de Skikda. Cette option permettra de régler, une fois pour toute, les dysfonctionnements dans le marché du ciment, soutient-on. Lors de cette tournée de travail, le wali a inspecté des chantiers de logements ruraux, de construction d’un lycée, d’un collège d’enseignement moyen (CEM) et d’une école primaire, de l’aérogare de l’aéroport Rabah Bitat et de la station de traitement et d’épuration des eaux usées de Lallelick. S’agissant des infrastructures éducatives en cours de réalisation, il a émis des réserves sur les sites les abritant, estimant que les terrains choisis sont non seulement accidentés, mais aussi situés loin des cités d’habitations.

T.G [EL WATAN - 28-08-09]

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba. Un f’tour à Meidat Ramadhan
Actualité suivante »
Un coopérant technique découvert mort dans un hôtel à Annaba

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires