Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba. Trafic de stupefiant: Des chiffres éloquents
Zone Membre
Publicités

Annaba. Trafic de stupefiant: Des chiffres éloquents

Publié le 05/10/2009

Vingt-quatre affaires de trafic d’importantes quantités de stupéfiants dans lesquelles étaient impliqués 29 personnes, pour la plupart des récidivistes, ont été enregistrées par la brigade de répression des stups de la Sûreté de wilaya de Annaba, en l’espace d’un seul mois, celui de septembre écoulé.

Présentés devant la justice pour répondre de leurs méfaits, 21 individus parmi ce nombre éloquent de trafiquants de drogue ont été placés sous mandat de dépôt. Ces chiffres sont révélateurs de la progression de la consommation de kif traité et autres stupéfiants, qui ne cesse de s’élargir, avec l’apparition même de drogues dures ces dernières années au sein de la société algérienne, en particulier dans sa composante juvénile, la plus exposée à ce fléau ravageur du fait de la perte en grande partie de ses repères et du poids des problèmes quotidiens. Ceux-ci sont à l’origine d’une malvie et d’une agressive rancœur d’une jeunesse se sentant abandonnée et n’ayant qu’une idée en tête, fuir le pays avec tous les risques que comporte une telle aventure en mer, ou s’enfoncer doucement mais sûrement dans un autre fléau ravageur pour fuir une réalité amère, en s’adonnant à la drogue qui constitue aussi un grand naufrage. Et le fait le plus inquiétant dans cette situation se trouve être l’âge précoce des consommateurs. Ceux-ci sont de plus en plus jeunes se comptant parfois même parmi les collégiens des deux sexes. De pays de transit, l’Algérie et devenue ces dernières années un important espace de consommation de ce poison. Et la quantité faramineuse saisie presque quotidiennement dans le pays, au-delà de celle qui passe à travers les mailles des filets de contrôle et de surveillance des services concernés, et qui est aussi énorme, renseigne sur le péril qui menace la société. On ne quantifie plus ces saisies en kilogrammes mais en quintaux ! Et si cela continue, on ne tardera pas à parler de tonnes, si ce n’est déjà fait. «Parallèlement à une prise en charge efficiente des toxicomanes par l’ouverture et la multiplication des centres spécialisés, l’Etat a le devoir de s’attaquer, et en toute urgence, à ce fléau par une lutte et une répression sans merci contre les barons et leurs réseaux aux conséquences néfastes sur une large couche de la jeunesse, fragilisée par une dure réalité socio-économique», estiment des spécialistes, sollicités pour donner leur avis sur la question.

A.Bouacha [LE SOIR - 05-10-2009]

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba. Résorption du chômage: 146 microentreprises créées
Actualité suivante »
LRF Annaba. Régionale 1 L'IRBEH rejoint en tête la JMSS, WMMT et l'ORBBA

Les Commentaires

Pr de nombreux Algeriens, et pr moi-mm d'aillrs, Boutef est 1 type formidable ki prend "lui-mm" ds decisions et fait tjrs "avancer" ls choses. Donc, ls probs judirico-mafieux passent o 1er plan. Mais c ke je lui reproche, c le nivo d'imbecilite de c sbires! Alrs la, franchemnt pvre Algerie!... pr laisser courir ds "ptits malfrats" de l'import ds drogues dures kom la coke, l'heroine, ls hrabeches et le "cafe", ki st juste a cote a El-Mouradia, ki peuvent devenir ds gros gros dinosores, et en parallele, pr ds infractions moins graves telles ke ls kemiettes de kif ou ls ptites doses prsnelles de zatla, enfermer a tt va pr longtps ls jeunes annabis sans vraimnt prendre la peine d'exploiter ttes ls hypotheses d'1 dossier, mm c'les ki paraissent improbables, c absurde...
Aprs, sr 1 sujet 1 peu different, mais ki rejoint le prob ds peines a prononcer, il fodrait p-e dans certains cas songer a punir 1 peu + lourdemnt certains coupables recidivistes, mm pr ds delits dits "mineurs", car c mecs d'El-Mouradia ki recommencent 3 ou 4 x la mm connerie, et ki sans etre ds "G'malfrats" st ds types assez dangereux ou simplemnt betes mais bien couverts pr ds generos, ca ossi c criminel qlq part...
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires