Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba. Un an de prison pour un médecin pour négligence mortelle
Zone Membre
Publicités

Annaba. Un an de prison pour un médecin pour négligence mortelle

Publié le 06/12/2009

Un médecin de l’hôpital Pont-Blanc, relevant du CHU de Annaba, a été condamné à un an de prison par le tribunal de Annaba à la fin de la semaine dernière pour négligence et non-assistance à personne en danger, ayant entraîné mort d’homme. D’autres praticiens et le directeur de l’hôpital, entendus dans cette  grave affaire, ont été acquittés. Les faits remontent au mois de mars dernier, quand le malade, Nemouchi Kamel, 45 ans, souffrant d’une insuffisance rénale et d’une hépatite, est décédé de façon atroce après être resté sans soins pendant près de huit heures, seul dans une ambulance d’une clinique privée, garée devant le service de néphrologie de l’hôpital Dorban. Le médecin responsable avait refusé de lui porter assistance, invoquant le manque de place dans son service malgré les supplications de la famille du malade. Devant la gravité de son état, sa famille l’avait, une première fois, dirigé  vers l’hôpital Ibn Sina, mais là, le médecin de garde l’a orienté sans certificat vers une clinique privée spécialisée dans les hémodialyses, dont le responsable devait ordonner son transfert d’urgence vers le  service de néphrologie de l’hôpital Pont-Blanc, avec un certificat en bonne et due forme. Mais il restera sans soins dans l’ambulance malgré ses hurlements de douleur et le désespoir des siens.
Au cours de l’audience, le magistrat devait affirmer que la responsabilité de la clinique était dégagée, du fait qu’elle était spécialisée uniquement dans la pratique de l’hémodialyse, rappelant que les urgences relevaient du secteur public, qui est seul responsable.

Liberté > 06/12/09 > H. M.
 


ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: Plus de 130 cas de Sida
Actualité suivante »
Annaba: Les spécialistes parlent de surdité

Les Commentaires

C'te turpide et deshonorante histoire me donne la nausee!
Le verdict aurait ete: 5 ans pr c criminel medecin et 2 ans a chak'1 de c associes Mrs le Procureur, le juge du tribunal, le Wali, le Maire de la Coquette et ts c ki st dans c nid a merde!! Bien evidemnt ns medecins & chirurgiens commettent ds erreurs, graves parfois.... Ils irritent pr lr arrogante assurance et lrs capacites a corriger c mms erreurs.
Et chake jour ns amene son lot de scandales + ou moins graves ki deconsiderent ntre dignite, ntre justice, ns valeurs, ns institutions et ns politikes. Bcp d'Algeriens st ojrd'hui degoutes pr c'te delikescence et appellent de lrs voeux la mise a l'ecart de c monde politike ki c distingue pr son incapacite a diriger le pays, a appliker la justice du peuple et a defendre ntre honneur avc fierte. 1 nlle ekipe parait necessaire pr redonner de l'espoir o Algeriens d'arreter c'te injustice, c detournemnts et c pratikes malsaines.
C n'est ps a ns de mettre en place 1 regime avc 1 justice transparente ki ns convient... Pr contre, l'atteinte o biens du peuple est pr moi 1 cas de guerre, car l'atteinte a la justice, a la politike et a l'economie nationale asservit ls peuples, ls affaiblit, ls detruit.
Oui, l'Histoire donnera 1 jour raison a c ki combattent l'injustice, le terrorisme et la dictature ps unikemnt en Algerie mais partt dans le monde....
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires