Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Le dossier de Hassan Fellah transféré au tribunal pénal de Annaba
Zone Membre
Publicités

Le dossier de Hassan Fellah transféré au tribunal pénal de Annaba

Publié le 03/02/2010

Dossier des détournements du complexe d’El Hadjar :  La chambre d’accusation de la cour de justice d’Annaba a décidé dimanche de transférer le dossier du vice président de l’APW et homme d’affaire, Hassan Fellah, au tribunal pénal. Ce dernier est, en effet, accusé ainsi que 9 autres personnes d’évasion fiscale et de faux et usages de faux.
Hassan Fellah, ainsi que ses co-accusés, dont le directeur de Fersid sont poursuivis pour octroi
d’avantages nom mérités et détournement de deniers publics du complexe Arcelor-Mittal. Nos sources ont révélé que l’enquête judiciaire avait mis au jour un déficit de plus de 17 milliards de centimes dans le trésor public, en plus de plusieurs milliards de pertes pour le complexe. Les faits remontent, pour rappel, à mai dernier lorsque les éléments du centre régional d’enquêtes de l’armée nationale avait procédé à l’arrestation de Hassan fellah ainsi que de 6 autres cadres du complexe et les avaient remis à la justice pour leur implication dans des dépassements dans la gestion des déchets ferreux.
Les enquêteurs ont, dans le cadre de cette affaire, entendu plusieurs cadres de la société confisquant leur visa pour éviter qu’ils ne fuient à l’étranger. Les enquêtes ont, en effet, démontrés que ceux-ci étaient effectivement liés à l’affaire.
L’enquête a, par ailleurs, permis de découvrir un dossier fiscal que certaines parties tentaient de faire disparaitre. Le rapport de l’enquête indique également que tous les accusés ont reconnu leur implication dans le dossier, chacun selon sa fonction, à l’instar du précédent directeur de la sécurité intérieur du complexe ainsi que son adjoint et le directeur de l’entreprise Fersid, accusés de faux et usages de faux dans les bons de transport des approvisionnements du complexe, en déchets ferreux, et des dossiers commerciaux, puisque ceux-ci ont utilisés des registres de commerce de personnes décédées dans le but d’échapper au fisc.

El Khabar > 03/02/10 > Ch Nabil/Alger


ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba. La « horde sauvage » d'Oued Nil démantelée
Actualité suivante »
Annaba. La direction du complexe sidérurgique accepte de négocier

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires