Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba. ANIREF - Mise en concession de trois actifs à Tébessa
Zone Membre
Publicités

Annaba. ANIREF - Mise en concession de trois actifs à Tébessa

Publié le 21/02/2010

Une opération d'enchères publiques, sous pli fermé, pour la concession de trois actifs situés dans la zone industrielle de Tébessa a été organisée en fin de semaine par l'Agence nationale d’intermédiation et de régulation foncière (Aniref) dont le siège est à Annaba.

Cette opération, qui a eu pour cadre le siège de la direction des Domaines de la wilaya de Tébessa, a bénéficié de la collaboration active de cette dernière, et a concerné la concession de biens d’entreprises dissoutes, qui relèvent du domaine privé de l’Etat. Il s’agit de l’ex-Socotrate, l’ex- Ecaprowit et l’ex-Entrawit, totalisant plus de 63 000 m2 dont près de 4 000 m2 bâtis pour les deux premières. Elles ont été adjugées à des sommes supérieures à leur mise à prix initiale. La première a été concédée pour une redevance annuelle de 5 068 000 DA, la deuxième pour 2 900 000 DA et la troisième pour 3 659 600 DA. La mise à prix initiale était de 3 447 847 DA, 2 895 887 DA et 2 565 585 DA. «Ces chiffres sont révélateurs de la justesse du mode de concession du foncier étatique adopté par les pouvoirs publics», estime Abdelmadjid Bouras, directeur de l’Aniref d’Annaba. Ces trois lots ont été adjugés à des porteurs de projets revêtant un caractère industriel et destinés à la réalisation de fabriques d’agglomérés en béton et de matériaux de construction de confection de meubles et mobiliers de bureaux et d’un complexe de fabrication de pièces mécaniques d’engins de travaux publics. Ils généreront quelque 200 emplois directs et un millier d’autres indirects. Les actifs proposés sont implantés, comme cité plus haut, en zone industrielle aménagée et proche du centre-ville de Tébessa, wilaya qui a été définie par le Schéma national d’aménagement du territoire (Snat) comme pôle d’équilibre dans le cadre de l’option des Hauts-Plateaux de l’est du pays. Ce choix n’est pas fortuit eu égard aux potentialités que recèle cette région. Elle dispose, en effet, d’un aéroport, de réseaux routier et ferroviaire importants, d’une université et d’établissements de formation professionnelle, outre la disponibilité de ressources naturelles tels le fer et le phosphate, en plus d’autres matières premières nécessaires à l’activité industrielle. «L’opération s’est déroulée dans des conditions satisfaisantes et une transparence totale, en présence des membres du bureau d’adjudication, présidé par le directeur des domaines de Tébessa, et l’ensemble des postulants à ces concessions», nous fera savoir M. Bouras, ajoutant que ces trois actifs concédés ont fait l’objet d’une large publicité. Pour rappel, la première opération entrant dans le cadre de ce nouveau dispositif relatif à la mise en concession du foncier industriel, conformément à l’ordonnance 08/04 et de ses textes d’application, est à mettre à l’actif de la direction régionale de l’Aniref d’Annaba. Elle a porté sur l’adjudication, le 28 octobre 2009, de deux actifs à des investisseurs porteurs de projets industriels.

Le soir d'Algerie > 21/02/10 > A. Bouacha



ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
LRF Annaba - Régionale Une: Le WMT en examen à Ouenza
Actualité suivante »
Agriculture: Le Podium Fertial à Annaba

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires