Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Cyclisme. Fertial veut relancer le Grand Prix de Annaba
Zone Membre
Publicités

Cyclisme. Fertial veut relancer le Grand Prix de Annaba

Publié le 29/03/2010

Le Grand prix international cycliste d’Annaba pourrait reprendre prochainement après un intermède de plus de vingt ans. En effet, le premier responsable de la société algéro-espagnole des fertilisants d’Algérie, Fertial, spécialisée dans les engrais phosphatés, Jorge Requena Lavergne, se dit disposé à apporter son soutien à une telle manifestation sportive. Le directeur général de la filiale du groupe industriel Villar Mir estime que ce genre de manifestations sportives mérite d’être relancé.

«Nous proposons aux responsables du cyclisme à Annaba notre sponsoring pour faire revivre ce Grand prix international», a affirmé M. Requena, lors d’une rencontre avec la presse à Annaba. Il a indiqué avoir eu des infirmations de gens d’Annaba sur ce Grand prix aujourd’hui disparu. Ils lui ont rappelé la belle époque où la petite reine avait une importante place dans cette cité. «Cette proposition d’aide entre dans notre politique de soutien aux sportifs et même à d’autres domaines, tels que la culture, là où nous sommes présents», soulignera Requena pour qui son entreprise est aussi citoyenne. C’est ce qui est confirmé par le numéro deux de la revue Fertial News du mois de février dernier. Dans cette livraison, il est fait état de sponsoring de plusieurs associations sportives de différentes disciplines de la région ouest, notamment le club de football de l’OM Arzew qui évolue en deuxième division du championnat national. A Annaba, l’aide consistante apportée au club phare de la ville, l’USMAn, suite à l’appel de détresse de son président, a permis de lui assurer son engagement, au début de la présente saison, dans le championnat de première division, après le retrait de son ancien sponsor ArcelorMittal. A noter que la société Fertial, dont le siège est à Annaba, dispose de deux unités, une dans cette même ville et l’autre à Arzew. Pour ce qui est du Grand prix cycliste d’Annaba, cette discipline a donné de grands champions, aussi bien au niveau national qu’international, à l’image du grand coureur Sebti Benzine d’El Hadjar. Effectivement, à cette époque, durant les années 1970 et 1980, les amoureux des deux roues de toute la région étaient gâtés. L’itinéraire de ce Grand prix allait d’Annaba aux confins des hauts-plateaux de Tébessa, en passant par Guelma et son fameux col d’El Fedjoudj, Souk-Ahras, et sa route en côtes et en lacets, ainsi que les plaines côtières d’El-Tarf et de Skikda, avec le rude massif de Collo pour cette dernière. A chaque étape, la foule était nombreuse. Elle attendait patiemment le passage des coureurs. La couverture médiatique de ce Grand prix était largement assurée. Pourtant, en dehors de l’audiovisuel (radio et télévision), la presse écrite, entièrement étatique, était réduite à l’époque à quelques écrits mais il y avait un mordu de cyclisme qui ne ratait pour rien au monde ce Grand prix. Il s’agit du regretté Abdelaziz Hassani, du service sportif du quotidien El Moudjahid. Il fut un véritable chef d’orchestre de l’ensemble des journalistes chargés de la couverture de ce Grand prix d’Annaba. Comme il l’a été pour toutes les autres manifestations de cette discipline sportive organisées en Algérie.

Le soir d'Algerie > 29/03/10 > A. Bouacha


ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
ArcelorMittal Annaba. Souscriptions au FSIE et moral au beau fixe
Actualité suivante »
Deux Algériens de Annaba et Batna pirataient les banques américaines

Les Commentaires

J'ai été l'un des tous premiers à relancer le grand prix cycliste International d'Annaba en 1964, je m'en suis occupé activement alors que j'étais coopérant français à Annaba. Cette épreuve a connu un grand succès dans le monde du cyclisme amateur à travers non seulement le Magreb mais aussi l'Europe. Je pense que nous avions une réputation internationale reconnue par la FIAC (Fédération internationale du cyclisme Amateur)plusieurs membres du comité d'organisation ont accédé à grade de commissaire international du cyclisme.
Un grand coureur Annabi qui a été pendant de longues années mon poulain a même gagné une étape (Annaba-El Kala-Annaba) devant toute l'équipe polonaise alors championne du monde par équipe. Ce coureur est Hammoudi Ahmed, plombier rue de Strasbourg à Annaba avec qui je suis toujours en relation. Nous avons participé aux championnats de Monde sur piste à Munich(ALLEMAGNE), c'était la première fois que le drapeau algérien flottait dans une enceinte sportive en Europe.
Je possède toujours les règlements et les programmes du grand prix cycliste international, les différentes étapes, leur profil, leurs horaires, etc... que je mettrais bien volontiers au service des organisateurs éventuels s'ils le désirent. Tous les anciens coureurs des années 1963-1973 me connaissent ainsi que Ali Doudou dont on vient de fêter le jubilé, il était le gardien du stade vélodrome et à qui j'adresse de chaleureuses félicitations et ma sincère amitié.
CASADO Roger
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires