Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba. Fuites d'eau : Une cinquantaine d’entreprises qualifiées à ...
Zone Membre
Publicités

Annaba. Fuites d'eau : Une cinquantaine d’entreprises qualifiées à l’œuvre

Publié le 25/04/2010

Annaba Travaux canalisationsUn vaste programme comprenant quelque 69 opérations de rénovation et de mise à niveau des réseaux secondaires d’alimentation en eau potable et d’assainissement au chef-lieu de la commune de Annaba, a été lancé tout récemment pour être livré avant le démarrage de la saison estivale 2010.

C’est ce que nous avons appris auprès de la direction de l’hydraulique de la wilaya. La même source ajoute, à ce propos, que toutes les dispositions ont été prises dans le but de mener à terme les travaux qui vont concerner un nombre important de quartiers et cités où les fuites d’eau sont fréquentes à cause de la vétusté des canalisations ou autres conduites, dont certaines remontent à la période coloniale. C’est le cas du réseau AEP de l’immeuble Clemenceau de la cité Bouzered Hocine. Habité par plus de 70 familles, ce dernier n’a jamais bénéficié d’une telle opération lui permettant de se dégager d’une véritable marre d’eaux usées.

Pour ce faire, près d’une cinquantaine d’entreprises qualifiées ont été retenues dans le but de respecter les délais de réalisation de ces opérations de façon à éviter les perturbations qui viendront entraver le déroulement de la saison estivale comme cela a été le cas durant les dernières années où divers chantiers qui ont été ouverts pendant l’été, avaient gêné énormément les vacanciers et les automobilistes. En outre et dans le but de respecter les échéances, un travail de suivi et de coordination impliquant la direction de l’hydraulique, la société de l’eau et de l’assainissement de la wilaya de Annaba et d’El Tarf (Seata) et les services techniques de la commune, sera effectué régulièrement. La rénovation de ces réseaux d’AEP vise à garantir une qualité du service public de l’eau et à lutter contre les fuites avec en parallèle la mise en œuvre d’actions de sécurisation de l’approvisionnement en eau potable par la réalisation de réservoirs d’autonomie qui seront utilisés en cas d’incident sur les ouvrages de production de transfert d’eau. Faut-il rappeler que 1 000 fuites d’eau potable ont été réparées en 2009 contre 1500 en 2008. Cette situation est à mettre à l’actif d’un important programme de rénovation des réseaux d’alimentation en eau potable.

Cent trente-sept (137) réservoirs ont été également désinfectés. Et l’opération va se poursuivre pour concerner 12 autres similaires. La wilaya avait bénéficié entre 1999 et 2009 de la mise en service de trois importants transferts d’eau potable, dont deux à partir de la nappe de Guerbès (Skikda), destinés à approvisionner le couloir Kherraza Oued Nil et des localités des deux communes de Chorfa et El Eulma et un à partir de la nappe de Guelaât Bou Sbaâ pour la satisfaction des besoins en eau potable des 12 localités du couloir de Aïn Berda. Un autre transfert d’eau à partir du barrage de Bouggous (El Tarf) au profit de la wilaya de Annaba est actuellement en cours de réalisation. Ce qui a nécessité le lancement de la construction d’un réservoir de 10 000 m3 d’eau à Chaïba (Sidi Amar) et d’une station de pompage avec bâche de 1 000 mètres cubes au niveau des salines à proximité de l’aéroport Rabah Bitat, en plus de la réhabilitation des stations de pompage des salines et de Bouteldja (El Tarf).

Tewfiq G. [EL WATAN - 25-04-2010]

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Football. D1 - 28e J. USM Annaba 1 - MCEE 1
Actualité suivante »
Football. LRF Annaba - Régionale Une : L'IRB El-Hadjar grand bénéficiaire

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires