Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba. Indisponibilité d'assiettes foncières : 12 projets bloqués
Zone Membre
Publicités

Annaba. Indisponibilité d'assiettes foncières : 12 projets bloqués

Publié le 08/12/2010

Plusieurs faux investisseurs ont bénéficié de lots de terrain qu’ils ont détournés de leur vocation avec la complicité des pouvoirs publics.

La gestion du foncier public nécessite une meilleure prise en charge dans la perspective de répondre aux exigences du développement et d’éviter de porter atteinte aux conditions de vie des populations. C’est ce qui a été souligné lors de la  session ordinaire de l’assemblée populaire de wilaya (APW) consacrée à l’examen du dossier de l’investissement. En effet, une douzaine de projets de développement, inscrits depuis 2004, n’ont pas été encore lancés à cause de l’indisponibilité d’assiettes foncières.

Les pouvoirs publics ont été ainsi amenés à rechercher des solutions, en attendant l’approbation du plan directeur d’aménagement et d’urbanisme (PDAU) du Grand-Annaba et la réalisation de nouveaux plans d’occupation du sol (POS) au niveau du chef-lieu de wilaya, ainsi que la création de nouvelles zones industrielles, commerciales et d’extensions urbaine et touristique. A cet effet, le recensement des terrains vierges a permis, selon des intervenants, de localiser, depuis janvier 2010, une quarantaine d’assiettes foncières disponibles. D’après un responsable du comité d’assistance, de localisation, de promotion de l’investissement et de régulation foncière (CALPIREF), ces terrains qui sont situés à proximité de  zones industrielles et d’activités commerciales, avec des superficies variant de 3 à 30 ha, «ouvrent des perspectives en matière de relance de l’investissement dans divers secteurs d’activité».

D’autres  actions sont actuellement menées dans le cadre de l’assainissement du foncier en vue de répondre à la demande des promoteurs publics et privés. Elles concernent principalement la récupération des lots de terrain attribués par l’Etat au titre de la relance de l’investissement industriel, mais qui n’ont pas été utilisés ou dont la vocation a été détournée. Il faut signaler dans ce cadre, que 6 terrains d’assiettes foncières ont été déjà restitués au domaine public par le biais de la justice, tandis qu’autant d’autres sont en voie de l’être.

Parallèlement à cela, une réflexion est actuellement engagée dans la perspective de créer de nouvelles zones industrielles, commerciales et d’extension urbaine, et d’apporter des solutions au problème du foncier, dont les incidences sont négatives sur la réalisation des projets dans les délais fixés. A noter que la wilaya de Annaba compte, à l’heure actuelle, quatre zones industrielles: Pont Bouchet (116 ha) avec 48 opérateurs, Meboudja (63 ha) 43 opérateurs, le marché d’intérêt national (MIN) d’El Bouni (51 ha) 55 opérateurs, et Berrahal (122 ha) 64 opérateurs. Elle dispose également de dix zones d’activités commerciales implantées dans les communes d’El Bouni, El Hadjar, Aïn Berda, Oued Aneb, El Eulma, Berrahal et Annaba.

Tewfiq G. [EL WATAN - 08-12-2010]

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba. Sociéte algérienne d'ophtalmologie : 600 spécialistes au 27ème congrès
Actualité suivante »
Annaba. Berrahal : Démantèlement d’un réseau de soutien aux terroristes

Les Commentaires

Attention aux erreurs du passé!

Toute attribution de quelques assiettes foncières que ce soient, doit d'abord et avant tout s'éffectuer en accord et en conformité avec le plan directeur de l'urbanisme et de l'aménagement de Grand-Annaba. Si non on aura une anarchie insurmontable.
La restitution des assiettes foncières détournées de leur vocation première, doit se poursuivre.
Il faut également éviter l'émiettement les zones industrielles. Elles sont déjà très nombreuses et éparpillées à travers tout la Wilaya. Pour le souci de l'environnement, il faut les concentrer dans des zone bien définies afin de mieux contrôler leur impacte sur le milieu naturel, au cas où il y aurait un ennui environnemental.
Il serait, à ce moment là beaucoup plus facile de trouver des solutions adéquates quand il s'agirait de 3 ou 4 zones, au lieu d'avoir à résoudre le problème d'une dizaine ou une quinzaine de zones.
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires