Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba. Congrès national d'ophtalmologie : Déficit en professeurs à...
Zone Membre
Publicités

Annaba. Congrès national d'ophtalmologie : Déficit en professeurs à l’est du pays

Publié le 14/12/2010

Le recensement fait état de plus de 62 000 cas de cécité et de 65 000 cas de malvoyants à l’échelle du territoire national.

C’est lors de la tenue des travaux du 27ème congrès national d’ophtalmologie abrité par la ville de Annaba du 9 au 11 du mois courant, au palais des arts et de la culture Mohamed Boudiaf, qu’un déficit important en praticiens spécialistes des maladies de l’œil a été relevé dans les régions Est et Sud du pays contrairement à celles du Centre et de l’Ouest. «Il faut œuvrer pour créer et développer un pole de connaissances dans le domaine des sciences de la vue et de la vision dans la région Est», a affirmé le professeur.

A. Aïlem, président du comité d’organisation du congrès. «Nous devons accorder dans ce cadre une importance de premier plan à la formation d’ophtalmologues», a-t-il insisté, déplorant au passage l’inexistence de professeurs et de spécialistes au niveau des régions Est du pays.
La tenue du 27ème congrès national d’ophtalmologie à Annaba, n’est donc pas fortuite. Selon le professeur A. Aïlem, le recensement fait état de plus de 62 000 cas de cécité et de 65 000 cas de malvoyants à l’échelle du territoire national. Les travaux dudit congrès, qui se sont déroulés, avec la participation d’un nombre important de spécialistes, de médecins et d’enseignants algériens et une trentaine d’étrangers, ont eu le mérite d’évaluer les avancées réalisées en matière de prise en charge des pathologies de l’œil et ont permis également un échange de connaissances dans le domaine. Plus de 200 communications et des cours de chirurgie consacrés aux thèmes de «Œil et diabète», «Le glaucome» et  La chirurgie de la cataracte», ont marqué les travaux de ce rendez-vous scientifique.

Des exposés sur les cas de la cataracte blanche, de la pseudo-exfoliation, des pupilles étroites et des cataractes infantiles, ont été présentés suscitant des débats autour des procédures de prévention et de traitement de ces pathologies. La prévention contre les maladies de l’œil doit étre de mise au sein de la population scolarisée, a insisté, pour sa part, la doctoresse Fouzia Beddiar Boulaneb du CHU de Annaba, préconisant, dans ce cadre, la multiplication des opérations de dépistage des amblyopies (affaiblissement de la vue). Des symposiums sur «L’œil et la médecine légale» et «La sécheresse oculaire et l’allergie», ont été organisés en marge des travaux de ce congrès.

Tewfiq G. [EL WATAN - 14-12-2010]

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba. Berrahal : Démantèlement d’un réseau de soutien aux terroristes
Actualité suivante »
Annaba. Mutuelle des travailleurs de la sidérurgie : Les prestations revues à la hausse

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires