Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba. Un nouveau bidonville à la Plaine-Ouest
Zone Membre
Publicités

Annaba. Un nouveau bidonville à la Plaine-Ouest

Publié le 13/03/2011

Nouveau Bidon Ville AnnabaDepuis hier, l’on compte un nouveau bidonville à Annaba. Il a été érigé, au mépris de la loi sur l’urbanisme, entre les cités El Abtal et Rym de la Plaine-Ouest, compliquant davantage la situation du tissu urbain, déjà au plus mal à cause d’autres bidonvilles ceinturant la cité.

Entamé depuis déjà 48 heures, ce squat ne semble pas inquiéter les autorités locales puisque aucune réaction coercitive n’a été enregistrée. Seule l’union des associations de quartiers de la wilaya a daigné dénoncer «le fait accompli».

Derrière la mosquée Aboubakr El Seddik, l’on dénombre déjà quelque 200 constructions illicites, achevées, ou en cours. A celles-ci, il faut ajouter plus de 300 autres jouxtant la station de service Ziane, dont les travaux avancent à grands pas.

Notre présence sur les lieux a intrigué plus d’un parmi ces indus bénéficiaires, lesquels n’ont pas hésité à nous interpeller: «Si vous êtes venus pour bénéficier d’un lot, vous n’êtes pas les bienvenus, car il n’y a plus de place. C’est exclusivement réservé aux jeunes de notre quartier.» A la question de savoir si cette opération est légale, les squatteurs ont répliqué: «C’est le président Abdelaziz Bouteflika qui nous a autorisés. Nous ne tolérerons aucun empêchement des autorités locales qui restent impuissantes devant le flux des demandeurs de logements.»

De crainte d’être agressés, nous avons préféré quitter les lieux, suivis par le regard hostile des jeunes en pleine tâche de construction. Le guet est assuré par leurs acolytes en bas du chantier.

La réaction du président de l’union des associations de quartiers a été immédiate. Ayant pris attache avec le P/APC pour qu’il mette fin à ce squat, il sera orienté par celui-ci vers le délégué du secteur urbain relevant de la cité Plaine-Ouest. Contacté, ce dernier n’a pas trouvé mieux que de renvoyer à son tour la balle au maire.

Du côté des habitants de ces deux cités, c’est la stupéfaction. D’aucuns condamnent cette opération qu’ils qualifient de razzia, tout en s’interrogeant sur la passivité des autorités locales. «Où sont passées les autorités locales ? Cette action illicite vient confirmer la débandade qui caractérise notre ville. A cette nouvelle cité clandestine et son impact négatif sur le tissu urbain, il faut ajouter un crime contre la nature puisque plusieurs dizaines d’arbres ont été abattus, à la place desquels a été érigé ce bidonville», se sont écriés des riverains en colère.

Leïla Azzouz [EL WATAN - 13-03-2011]

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba. Sit-in des fellahs: Ils réclament l'argent du soutien de l'état
Actualité suivante »
Football. Algérie-Maroc: La rue à Annaba ne parle que du derby

Les Commentaires

NOUS PAYONS LA FACTURE DES ABERRATIONS DU PASSÉ, ET CELLE DE L'INCOMPÉTENCE.

En effet, tous nos maux auraient dû être traiter au moment où nous avions encore la possibilité de redresser la situation avec les mains. Car maintenant, il faut la dénouer avec les dents. Depuis longtemps déjà, j'ai douté de la compétence de nos dirigeants. Je les trouvais déjà en decà du niveau requit pour pouvoir leur confier la gestion du pays. Sans ajouter à cela, le laisser-aller, le laxisme, la complaisance, le piston, la corruption plus ou moins répandue, le manque de rigueur, le manque de volonté etc...

L'apparition de ces bidonvilles est significative de la débandade, de la déroute, de la démission, de nos cades. Parceque nos dirigeants, ne sont pas à la hauteur. Ils nagent en plein perplexité et ne savent plus quoi faire, ni à quel Saint se vouer. C'est la fuite en désordre de tous côtés.
Cette insuffisance à accomplir leur tâches, met en évidence, sous la lumière des projecteurs, leur incapacité d'exercer une résponsabilité digne d'un vrai supérieur, d'un vrai gouvernant etc...
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires