Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba. Université Badji Mokhtar: Séminaire international sur la vi...
Zone Membre
Publicités
Publicités

Annaba. Université Badji Mokhtar: Séminaire international sur la ville

Publié le 16/03/2011

Université Badji Mokhtar AnnabaComprendre la ville d’aujourd’hui pour construire celle de demain», est l’objectif d’un séminaire international qui se tiendra en avril prochain à l’université Badji Mokhtar.

Avec pour thème «Ville, entre bien-être et renouvellement urbain», cette rencontre, à laquelle prendront part des spécialistes du domaine, vise à «apporter des réponses à des enjeux collectifs majeurs qui concernent le bien-être de tous les habitants», pour «mieux vivre ensemble dans la ville de demain».

La thématique porte sur trois axes croisés de recherche: les nouvelles formes d’urbanité dans la ville, le bien-être en ville et la ville et le renouvellement urbain. Il sera surtout question de l’analyse du décalage avec les formes bâties, des dysfonctionnements spatiaux, et de la dégradation du cadre de vie dans la perspective de créer une dynamique de vie, apportant une certaine forme de bien-être aux habitants.

Il s’agit plus précisément de réfléchir aux modes d’affiliation qui s’établissent entre les nouvelles configurations socio-spatiales (pratiques et comportements), soulignent les initiateurs de ce séminaire, qui sera également une occasion pour exposer les résultats des recherches sur «l’émergence de nouvelles formes d’urbanité»  dans le but de «refaire la ville sur la ville», «revaloriser les territoires obsolètes, densifier les vides urbains et reconquérir des espaces en désuétude (friches urbaines et industrielles, zones précaires…), disséminés dans le tissu urbain». Cette rencontre devrait également être mise à profit pour établir un diagnostic sans complaisance de la situation de la ville de Annaba qui enregistre des dysfonctionnements flagrants dans ce domaine.

T. G. [EL WATAN - 16-03-2011]
« Actualité précédente
Annaba. Education: L'encadrement pédagogique à l'ordre du jour
Actualité suivante »
Annaba. Un enfant malade se voit refuser le visa

Les Commentaires

Pour moderniser nos villes présentes et planifier les villes du futur, il faut que notre urbanisme s'inspire de quelques pays avancés dans ce domaine. Je pense par exemple à des villes canadiennes comme Montréal, Toronto, Vancouver ou bien San-francisco aux état unis où encore des villes australiennes comme Sydney, Melbourne, Adelaide, Perth etc...
Ces exemples sont tout à fait le contraire de nos villes compactes dont l'espace disponible est restreint où souvent se centralise la densité des constructions. Contrairement à notre pays, l'exemple de ces trois pays, donne aux villes une ambiance détendue, agréable parcequ'on contrôle les routes principales, les transports en commun, le trafic automobile, le maintien de l'ordre dans tout domaine. Il y a des accés libres aux différentes activités extérieurs, comme le vélo, les promenades à pieds, ainsi que d'autres randonnées, et surtout de l'espace aux piétons au niveau de la rue, avec de larges trottoirs pour éviter qu'on occupe l'espace reservé aux voitures.
Ce sont également des villes avec de multiples jardins fleuris, ainsi que de grands parcs urbains où pousse une véritable végétation luxuriante. Dans les villes portuaires, on fait participer l'eau de mer en la mettant à profit pour mettre en valeur la ville, comme par exemple la baie de Sydney.
Dans certains quartiers le moderne et l'ancien se cotoyent en harmonie. On trouve des grattes-ciel très recents qui se dressent à côté de vieux bâtiments et d'anciens édifices sans abimer le caractère initial de la ville etc...
L'exemple de ces pays, doit nous servir d'enseignement pour planifier les principaux projets et infrastructures avenir de notre pays.
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves