Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba. Affaire de la Carsci: L'exécution des jugements à l'ordre d...
Zone Membre
Publicités

Annaba. Affaire de la Carsci: L'exécution des jugements à l'ordre du jour

Publié le 13/04/2011

La coopérative régionale spécialisée en cultures industrielles (CARSCI) qui connaît depuis un certain temps un problème de gérance, a tenu récemment son assemblée générale ordinaire.

Au cours de cette rencontre, les participants ont pris acte du jugement rendu par la cour de justice de Annaba à l’encontre du mis en cause, le président de la commission de la CARSCI, Lazhar Metiri, condamné, le 8 mars 2011, à la même peine que celle prononcée auparavant par le tribunal d’El Tarf. Cette peine est de 2 ans et 6 mois de prison ferme pour falsification de documents officiels, faux et usage de faux, et usurpation de fonction ayant causé un préjudice sans précédent à la CARSCI.

L’actuel directeur de la CARSCI, Ramdane Harzallah, interpelle dans ce cadre les premiers responsables des wilayas d’El Tarf et de Annaba et ceux des services de sécurité ainsi que les opérateurs économiques d’éviter de travailler avec la commission de la CARSCI qu’il considère comme illégitime en considération de la loi et des jugements prononcés dans cette affaire. Le directeur de la CARSCI a révélé que cet organisme vit depuis plus de deux ans une situation anarchique à cause d’un groupe d’indus occupants ayant réussi à induire en erreur les pouvoirs publics et s’emparer des leviers de commande de cette coopérative. Après que l’affaire de la CARSCI ait été tranchée par la justice, son directeur sollicite aujourd’hui l’intervention du ministre de l’Agriculture et du Développement rural pour remettre les choses à leur place et permettre à qui de droit de profiter des prestations de service de la CARSCI et protéger son patrimoine de la dilapidation.

Le directeur de la CARSCI a, par ailleurs, annoncé qu’il s’apprête à engager des procédures juridiques afin d’obtenir l’autorisation d’accéder au siège de la coopérative au moment où «ses détracteurs» tentent d’ouvrir d’autres fronts de résistance en demandant la dissolution de la chambre de l’agriculture de la wilaya d’El Tarf et en organisant des sit-in de protestation injustifiés, auxquels prennent part des personnes étrangères au secteur de l’agriculture et à la CARSCI, a fait savoir notre interlocuteur. La CARSCI, présente dans les wilayas de Annaba et d’El Tarf, dispose d’un important patrimoine comprenant trois unités de transformation de tomate.

T. G. [EL WATAN - 13-04-2011]

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba. Mouvement de colère à la cité Seybouse
Actualité suivante »
Annaba. Habitat: Mises en demeure à 15 opérateurs

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires