Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba. Les détenus reçus aux examens récompensés
Zone Membre
Publicités

Annaba. Les détenus reçus aux examens récompensés

Publié le 29/07/2011

Des détenus lauréats au baccalauréat et au brevet d’enseignement moyen (BEM), session juin 2011, ont été honorés avant-hier en présence des autorités civiles et militaires, de magistrats, invités divers et de leurs proches.

La cérémonie de remise de cadeaux a eu lieu, comme d’habitude, au centre de rééducation de Lallelick, commune d’El Bouni. Ce dernier a décroché la 1ère place à l’échelle nationale au baccalauréat session juin 2011 avec un taux de réussite de 88%, avec 88 candidats reçus. Cet établissement a également permis à 58 détenus de décrocher le BEM, réalisant ainsi un taux de réussite de 74%. Par ailleurs, six détenus du même centre, qui bénéficient de la liberté conditionnelle, poursuivent des études d’enseignement supérieur à l’université Badji Mokhtar de Annaba après avoir obtenu le baccalauréat. S’agissant de la formation professionnelle, 450 détenus dudit centre suivent actuellement des stages d’apprentissage dans 12 spécialités, dont la maçonnerie, la coiffure, la peinture et la maintenance des équipements électroménagers.

Tewfiq G. [EL WATAN - 28-07-2011]

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba. Solidarité: 30 000 couffins pour les familles nécessiteuses
Actualité suivante »
Annaba. Tourisme: La Coquette manque d'atouts pour séduire

Les Commentaires

Enfin un côté positif de l'incarcération. Si cependant on peut parler de positivité dans le monde misérable de la détention.
Bien entendu on se réjouit que l'on fasse tout pour ne pas associer détention avec oppression. Si tous les établissements pénitenciers faisaient des efforts dans ce sens, l'image de la prison et des autorités carcérales ne serait pas aussi cruelle ni aussi lamentable dans l'opinion publique, qu'elle ne l'ait d'ordinnaire. Car ce serait la preuve que le but des autorités, c'est de faire tout pour reinsérer ces gens dans la société et ne pas seulement se contenter de les écrouer pour les priver de liberté.

Evidemment ceci ne s'appliquera que pour les délits de droit commun. Quant aux grands criminels et les multirécidivistes dont la plupart sont malheureusement irrécupérables, leur affaire et une autre histoire.
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires