Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba. Vieille ville: 37% des habitations sont à démolir
Zone Membre
Publicités

Annaba. Vieille ville: 37% des habitations sont à démolir

Publié le 16/10/2011

Les appels de l'Ocrava continuent d'attirer l'attention des responsables sur les dangers que représente le vieux bâti des quartiers antiques de Annaba.

L'Ocrava (Office communal de la restauration et la réhabilitation des vieux quartiers de la ville de Annaba), vient de tirer une seconde fois, la sonnette d'alarme, quant au danger que représentent les habitations précaires, au niveau des vieux quartiers de la wilaya de Annaba, à la vieille ville notamment, où 37% des habitations sont précaires et les dangers imminents pour la vie des occupants de ces constructions vieilles de 250 ans.
A l'initiative de l'Ocrava, un énième appel a été émis par cet office, suite au drame survenu, dans l'après-midi du mercredi de la semaine écoulée où une jeune maman de 28 ans, enceinte de 8 mois, habitant l'une des vieilles bâtisses de la place d'Armes, a été victime d'un tragique accident.

Au moment où la jeune maman étendait son linge, elle fut surprise par l'effondrement du mur de sa maison. La chute lui fut fatale vu son état de grossesse.
Dépêchés sur les lieux du sinistre, les éléments de la Protection civile de Annaba, accompagnés des services sécuritaires, ont, pour les premiers transféré le corps de la victime à la morgue du CHU de Annaba, pour subir une autopsie, aux fins de déterminer les circonstances du décès, et les seconds ouvert une information judiciaire.
Sous le choc, les habitants du quartier de la place d'Armes, ont pointé le doigt, en direction des autorités locales les accusant de criminels, de par leur indifférence à l'égard des difficiles conditions de vie des habitants des vieux quartiers de Annaba, la place d'Armes notamment.

Une situation, qui, notons-le, n'a pas laissé pour autant indifférent l'Office communal de la restauration des vieux quartiers de la ville de Annaba, qui après moult rapports établis, faisant état de 37% des habitations de la vieille ville qui sont à démolir. Cette situation dangereuse prévalant dans cette zone de la vieille ville, a suscité et pour la énième fois, cet office, à tirer la sonnette d'alarme, pour attirer l'attention des responsables de la wilaya de Annaba.

Par ailleurs, il est à rappeler que les anciennes bâtisses à l'image de la place d'Armes, Beni M'hafeurs entre autres vieux quartiers de la wilaya de Annaba, sont un réel danger, pour leurs occupants, notamment à l'approche de la saison hivernale, où la pluviométrie et les vents violents sont des facteurs principaux des effondrements.
Statistiquement parlant, ces quartiers enregistrent chaque année des effondrements, occasionnant outre les dégâts matériels, des pertes en vies humaines. Le bilan des 05 dernières années, a été de plus de 20 décès, dont 7 d'une même famille.

Wahida Bahri [L'EXPRESSION - 16-10-2011]

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba. violent incendie dans les locaux des ex galeries algériennes
Actualité suivante »
Annaba. Un violent incendie a ravagé le marché de l'ex EDGA: 270 locaux en cendres

Les Commentaires

En droit pénal on appelle cela un homicide volontaire pour omission de secours à personne en danger. Pour cette raison assez suffisante, il devrait y avoir un procès pour établir les résponsabilités de chacun et mettre le doigt sur l'absence totale de mesures de sécurité pour protéger les habitants de la cité. Rien n'a été mis en oeuvre pour assurer la protéction des gens depuis de nombreuses années. Ces effondrements à répétition provoqués par la vétusté des lieux, ont aujourd'hui causés la mort d'une jeune femme enceinte et entrainé la peur,l'angoisse et le désarroi de la population. Jusqu'à quand cela devrait-il encore durer et provoquer encore des morts sans qu'il y ait quelqu'un pour intervenir ? Les institutions résponsables ont pour mission de secourir, à temps les gens et les mettre à l'abri de tout danger. Elles auraient dû au moins évacuer les habitants, à défaut de sécuriser les zones à risques et entretreprendre les travaux de réparations et d'aménagements nécéssaires depuis belles lurettes. De tout cela rien n'a été fait. Donc un procés s'impose avec un verdicte exemplaire.
Bonjour à tous,

C'est à cause d'un abondant total que les maisons tombent en ruine l'une après l'autre ceci depuis 1962 malheureusement comme beaucoup d'autres choses...Ailleurs certains pays eux ils arrivent a conserver leur patrimoine même des vieilles cités, des ruines, des châteaux...Des animaux préhistorique...Chez nous " Allah 3aleb " Il faudra attendre un jour peut être un grand miracle...Pour l'instant nos dirigeants sont préoccupés a bétonner le restant de la ville.
Cet immense pays, aussi grand que toute l'Europe continentale, offre une multitude de paysages variant des montagnes enneigées de l'Atlas au désert du Grand Sud avec ses températures extrêmes.
Il possède un héritage culturel inestimable, fruit de la convergence de grandes civilisations (romaine, vandale, byzantine, espagnole, musulmane, ottomane et française).
De ce brassage culturel a résulté un pays aux multiples facettes culturelles et d'arts de vivre.
Toutes les formes de tourisme y sont présentes ou presque : le visiteur peut se baigner, marcher en montagne ou dans le désert, se promener sur les sites romains ou dans les casbahs des grandes villes, faire de l'équitation ou de la plongée sous-marine, etc.malheureusement il est tjour entre de mauvaise mains ces quartiers enregistrent chaque année des effondrements et personne ne bouge le petit doigt voilàààààà ce qui arrive anotre jolie pays
Bonjour à tous les frères.

Merci à toi lotus23 tu as tous résumé je n'ai plus rien a rajouter...Soit le bienvenu sur notre modeste site d'"Annabacity".
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires