Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba. Les élus locaux et les députés aux abonnés absents
Zone Membre
Publicités

Annaba. Les élus locaux et les députés aux abonnés absents

Publié le 20/10/2011

L’administration est dans une situation difficile, conséquence des problèmes qu’elle a générés elle-même par la bureaucratie et l’absence d’une stratégie de développement durable.

La protestation sociale prend de l’ampleur depuis plusieurs mois, mettant les pouvoirs publics dans l’embarras. Les demandeurs de logement qui hantent les sièges de la daïra et de la wilaya, les ex-travailleurs de la société algéro-turque du fer (ATF), qui réclament la 2ème tranche de leur dédommagement... A ceux-là se greffe une autre catégorie: les victimes de l’incendie des locaux de l’ex- EDGA de la Plaine Ouest. L’administration se trouve ainsi confrontée à une situation difficile à gérer, au moment où il est constaté une démission pure et simple des élus locaux et députés vis-à-vis de leurs responsabilités.

Ces derniers qui sont censés défendre les intérêts de l’électorat, ne donnent guère l’impression d’être concernés par cette  vague de mécontentement social,  laissant  les commis de l’Etat seuls face aux doléances et attentes de la rue. «Dans ce cas précis, l’administration ne peut qu’en vouloir à elle-même», estiment des cadres universitaires, faisant allusion à la fraude des urnes qui a permis l’élection et l’émergence de personnes en décalage avec l’intérêt général et les préoccupations de la société. Les pouvoirs publics remarquent quotidiennement l’éclipse des élus locaux, notamment lors des protestations, car il faut dire que les manifestants choisissent souvent  le  siège de la wilaya comme lieu de rassemblement. De leur côté, bien qu’ils aient été sollicités d’une manière officielle, les représentants des associations de quartiers n’ont pas les capacités de persuasion pour sensibiliser ou calmer les esprits dans les cités, ce qui légitimerait les subventions qu’ils perçoivent du budget de la wilaya.

C’est dire l’isolement de l’administration dans ce contexte difficile, résultant des accumulations de problèmes sociaux qu’elle a générés elle-même par la bureaucratie et l’absence d’une stratégie de développement durable. Par ailleurs, la protesta populaire qui semble s’inscrire dans la durée, avec comme revendications essentielles le logement, l’emploi et l’amélioration des conditions de vie, a mis à rude épreuve cette même administration. Les rencontres avec le mouvement associatif et les appels à l’ouverture de canaux d’expression et de communication dans la perspective de calmer les esprits des mécontents, n’ont donc pas donné les résultats escomptés. Loin s’en faut. Il ne se passe un jour sans qu’on signale des tentatives de suicide ou encore un mécontentement collectif.

Leïla Azzouz [EL WATAN - 20-10-2011]

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba. Université : Les étudiants en Mines ferment le rectorat
Actualité suivante »
Annaba. Tournoi international de tennis : Yasmine Boudjadi en quart de finale

Les Commentaires

Balayer sous le tapis ou faire l'autruche, ne rend pas les choses plus faciles. Ajouter à cela l'incompétence et le fait de trouver le moyen de se soutraire en se dérobant au moment ou le navire à le plus besoin de son équipage, et vous obtenez, à ne pas vous étonner, ce que nous méritons. À savoir la confusioin, le désordre général, l'effervescence, en d'autres termes le chaos au quotidien.
Eh bien, dites-donc, Leila Azzouz, a vs lire, on est foutu! Etes-vs sure de ne ps en faire 1 peu trop?
Qd ils c comportent en clowns il ne fo ps s'etonner ke l'on c rit d'eux... Et il est tt a fait normal k'1 journaliste rende compte de c ki c passe o cirke de la Coquette et de l'inaction ds elus et deputes ke ns avons choisi et elu pr defendre ns interets.
Mais, dans kel monde c gens la vivent-ils? Ils ne connaissent rien o soucis kotidiens ds citoyens, ils c foutent de ntre gueule pr tt vs dire, pr ma part, j'me fous de la lr ossi!
Ls invisibles ont ete elu pr faire lr travail et ils en touchent la remuneration. S'ils s'absentent, c-a-d ils volent ntre societe en ne faisant ps le travail pr lekel ils ont ete elu et pr lekel ils st payes... 1 elu/depute est 1 employe o service de c concitoyens ossi s'il a +sieurs emplois prives, ds ptits arrangemnts pr ls amis, ds copains a satisfaire et doit s'absenter, il ne peut ps faire ls choses bien dans son poste, donc il est nul et c pr c'la k'il doit foutre le camp.
Mais, c n’est ps tt: ya ossi ns politiks,... ls polichinelles moches, sans saveur, inutiles et sans imagination, frileux, mais opportunistes et profiteurs... Non seulmnt corrompus mais incompetents, incapables et contents d’eux,... ils st + connu pr lrs scandales ds corruptions legalisees et detournemnts ke pr lr politik... Si tel n’etait ps le cas, l'Algerie ne srait ps dans l'etat de delabremnt generalise dans lekel c bo monde l'a plonge. Ils st ts pourris, sans ok1 exception, ttes tendances politiks confondues. Et le droit de vote ne sert a rien. Si vraimnt ca devait changer ls choses, c'la fait longtps ke ns orions supprime c deputes et elus cumulards ainsi ke ls generos de la mafia ki ne voulaient ps abandonner le pouvoir.
Et, Dieu merci, ns voyons koment finissent ls despotes... ki sra le suivant? Continuez a opprimer vs peuples et vs finissez dans ls poubelles de l'histoire.
Le moment ou ntre population verra clair et sera heureuse. C le jour ou c'te classe regnante cessera de c moker de ns en c baladant sans honte o volant de voitures luxueuses alrs ke c ki ls paient souffrent.
Bravo Lintiko, c'est bien dit.
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires