Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba. Un couple meurt asphyxié dans un hôtel clandestin
Zone Membre
Publicités

Annaba. Un couple meurt asphyxié dans un hôtel clandestin

Publié le 25/01/2012

Pour exploitation d’hôtel sans autorisation et la mort d’un jeune couple asphyxié par le monoxyde de carbone, le patron de l’établissement et un agent de sécurité ont été placés hier sous mandat de dépôt par le procureur près le tribunal de Annaba, apprend-on de sources judiciaires.

Le jeune couple, un homme, M.-A., 27 ans, et une femme B.-H., 29 ans, a trouvé la mort avant-hier dans la chambre d’un hôtel situé à la Caroube sur la corniche de Annaba. Selon les premières informations, le gardien de l’hôtel, un établissement touristique en attente d’une autorisation d’exploitation, a reconnu avoir loué une chambre au défunt couple le temps d’une journée. Vers 15h30, il est allé prévenir ses clients pour libérer les lieux.

 

En l’absence de toute réaction, il a ouvert la porte de la chambre, découvrant deux corps inertes. Affolé, il a immédiatement appelé la Protection civile. bien que n’ayant pas tardé, les sapeurs-pompiers et le médecin du Samu n’ont pas été d’un grand secours puisque ce dernier a constaté la mort des deux jeunes suite à l’inhalation du monoxyde de carbone qui émanait du chauffe-bain. Les deux cadavres ont été déposés à la morgue de l’hôpital Ibn Rochd où ils ont subi une autopsie.

 

Les enquêteurs de la Gendarmerie nationale qui étaient également sur le lieu du drame, ont interpellé le propriétaire et le gardien de l’hôtel pour les besoins de l’enquête. Présentés, hier, devant la justice, les deux mis en cause ont été écroués. Le procès est prévu pour le 31 janvier 2012.

En mai 2009, un jeune couple avait été découvert totalement carbonisé dans un cabanon érigé sur la crique du Vivier, à Ras El Hamra.

L’homme et la femme, âgés respectivement de 24 et 23 ans, avaient été trouvés dans la matinée par le propriétaire du cabanon, où il avait été surpris par la présence de deux cadavres carbonisés.

Mohamed Fawzi Gaïdi [EL WATAN - 25-01-2012]

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba. Chétaïbi : Un officier supérieur tué dans un accrochage
Actualité suivante »
Annaba. 82 crimes inscrits au rôle de la session criminelle

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires