Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba. Ouverture du Salon national Bouna du livre et des arts
Zone Membre
Publicités

Annaba. Ouverture du Salon national Bouna du livre et des arts

Publié le 09/02/2012

Palais de la culture Mohamed Boudiaf AnnabaLe salon national Bouna du livre et des arts s’ouvre aujourd’hui à la maison de la culture Mohamed Boudiaf de Annaba, avec la participation de près de 20 maisons d’édition.

Cette manifestation d’une semaine propose aux amoureux de la lecture tout un éventail de livres, de publications et d’autres revues de différentes disciplines scientifiques. L’office national des publications universitaires (ONPU) y sera présent aux côtés des maisons d’édition connues pour leur expérience dans le domaine.

Un séminaire sur la littérature est prévu en marge de ce rendez-vous culturel. Il comporte une dizaine de communications. Des séances de lecture avec les poètes Hassen Boussaha, Akila Zelaki, Oum Sara, Kamel Derdour et Mohamed Kendouz marqueront également cet événement culturel qui prendra fin le 19 du mois en cours.

T. G. [EL WATAN - 09-02-2012]

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba. Sidi Achour : L'école Kermadi Messaoud sans chauffage
Actualité suivante »
Annaba. Culutre : Kamel Karbouz nous quitte

Les Commentaires

Ce salon du livre doit insister auprès des personnes concernées sur l'importance de la lecture. L'apprentissage de la lecture est très essentiel au niveau de l'école primaire. C'est là où se forme l'envie et la passion du livre que l'on gardera tout le reste de sa vie. Le premier but des enseignants et autres pédagogues, c'est de tout mettre en oeuvre, c'est-à-dire toute leur compétence et leur savoir pour faire interrésser les enfants à un âge tôt, à l'amour de la lecture pour produire plus tard des hommes et des femmes qui ne ressembleront pas à la racaille d'aujourd'hui. Une racaille qui n'a jamais tenue un livre dans ses mains, d'où la conduite désastreuse de ces ânes que nous constatons chaque jour qui est dû le plus souvent à l'ignorance, l'analphabetisme, à l'inculture de leur pauvres esprits vides et barbares.
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires