Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba. un navire libyen secouru par la Marine nationale
Zone Membre
Publicités

Annaba. un navire libyen secouru par la Marine nationale

Publié le 01/03/2012

Les éléments des gardes-côtes de la station maritime Est de Annaba ont réussi dans la soirée d’avant-hier une opération de sauvetage en haute mer d’un navire de pêche libyen, Zarqa El Yamama (La colombe Bleue), apprend-on de sources portuaires.

Long de 60 mètres, ce bateau qui s’était ébranlé depuis le port de Tripoli (Libye) à destination de l’Espagne pour une opération de carénage, a été victime d’une avarie moteur alors qu’il naviguait à 10 miles au nord de Cap Rosa (El Tarf).

Le «may day» a été envoyé par le commandant de l’équipage lorsque la salle des machines est tombée en panne, avant de faire stopper les hélices et mettre le navire en rade, évitant ainsi une navigation en mer Méditerranée déchaînée. D’autant plus que le vent soufflait à une vitesse de Force 6 sur l’échelle de Beaufort. Après avoir été localisé, l’intervention des secouristes de la station maritime principale de Annaba a été immédiate.

Assistées de deux remorqueurs — Sidi Brahim et Mazafran —, deux frégates militaires rapides de la Marine nationale ont été déployées pour venir au secours de Zarqa El Yamama dont l’équipage est composé de 13 marins.

La mission a été menée avec succès, estiment nos sources qui déplorent néanmoins l’état de dégradation mécanique de la salle des machine. En effet, il aura fallu plus de 3 heures d’intervention pour les deux remorqueurs de l’entreprise portuaire (EPA) et les deux bateaux de la Marine nationale pour récupérer le navire libyen et l’accoster à quai au port commercial de Annaba.

Actuellement, La colombe Bleue est en panne et les services de sécurité ont pris place à l’intérieur pour assurer la sécurité de son équipage.

Sinistré, le navire libyen fera l’objet d’une opération de maintenance. «Une mission qui durera vraisemblablement plusieurs semaines, si l’on se fie à l’importante avarie mécanique qui a caractérisé sa salle des machines», estiment les mêmes sources.

Gaidi Mohamed Faouzi [EL WATAN - 01-03-2012]

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba. Circulation routière : Plusieurs points noirs dans la ville
Actualité suivante »
Annaba. Législatives 2012: Les militants du RND menacent de démissionner en masse

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires