Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba. Visite d’inspection du premier ministre : Sellal affiche sa...
Zone Membre
Publicités

Annaba. Visite d’inspection du premier ministre : Sellal affiche sa satisfaction

Publié le 09/02/2013

Le chef du gouvernement a fait part de sa satisfaction à l’issue de la visite d’inspection effectuée à Annaba, jeudi, malgré un temps pluvieux et froid qui n’a pas dérangé son itinéraire, commençant par Draa Rich, passant par Kalitoussa, le marché couvert de Safsaf et se terminant place du 19 juin. A Draa Rich ou il est arrivé vers 10 h, le Premier ministre, accompagné des ministres de l’Intérieur et des Collectivité Locales, de l’Habitat, des Travaux Publics, du Transport, de l’Environnement, du Tourisme et enfin de la Culture, a posé la première pierre du projet de nouvelle ville pour le lancement de la première phase prévoyant la réalisation de 26 000 logements, 6 000 de type social, 10 000 de type location-vente et 10 000 de type participatif- promotionnel ainsi que des équipement intégrés et structurant. Quelques réserves ont été émises sur l’ensemble du projet et la ministre de la Culture Mme Khalida TOUMI avait, pour sa part insisté sur la nécessité d’équipements culturels. Ce projet sera définitivement inscrit en conseil des ministres au cours de cette semaine. Poursuivant sa visite, M. SELLAL s’était ensuite rendu à Kalitoussa, dans la commune de Berrahal, ou un projet de 6 000 logements est actuellement en cours. De là, la visite s’est déplacée à Annaba, cité Safsaf pour l’inspection du marché couvert de Safsaf qui a ouvert ses portes il y quelques jours, après l’éradication des étalages de fruits et légumes qui couvraient la chaussée dans cette cité depuis des années. Avec cette inspection, le premier ministre a aussi manifesté son intérêt pour le projet en cours, d’un marché couvert à proximité, sur le site dit « Ennakhlet ». Enfin la visite a été clôturée par l’inspection du projet de l’hôtel SHERATON, Place du 19 juin. Un palace de 81,20 m de hauteur au dernier plancher et d’une surface totale de 49 638 m2 dont 9003 m2 de bâti au sol et s’étendant sur plus de 4 ha. Ce complexe hôtelier dont la conception et le suivi ont été confié au bureau d’études SETO du groupe BAHA, offrira toutes les commodités d’un 5 étoiles avec 201 chambres tous type confondus, 2 restaurants, une salle de banquets, et 2 parkings. Le projet prévu dans un délai de 23 mois, du 02 février 2013 au 31 décembre 2014, coûtera 13 milliards de D.A, soit 1 300 milliards de centimes. A l’issue de cette étape le premier ministre s’est envolé pour Alger, non sans avoir affiché sa satisfaction pour cette dynamique en cours. Et dans ce cadre, les ministres accompagnant M. SELLAL, ont tous été pressentis aussi bien par les députés et sénateurs d’Annaba qui suivaient la visite que par le maire pour l’inscription de projets de développement. Le sénateur Bachir Chebli avait fait le siège, carrément, du ministre des Travaux Publics pour un projet de route à deux voies, reliant Annaba à Guelma. M. Tou pour les Transport qui avait défendu son projet de tramway à Annaba devant les journalistes locaux qui l’avaient entouré avait ensuite été entrepris par le maire d’Annaba pour une consultation élargie, sur ce projet mal accueilli par une majorité de la population. La ministre de la Culture qui se déplaçait en béquille, avait été pour sa part, extrêmement critique vis-à-vis de son secteur à Annaba, un paradoxe qui l’a menée à mettre fin aux fonctions de la directrice de wilaya. En contrepartie et entreprise par le maire d’Annaba, elle a promis des équipements pour le centre-ville mais surtout de répondre aux sollicitations de la commune sur la prise en charge de la vieille ville qui, il ne faut pas l’oublier a été fondée au 11ème siècle. Une visite porteuse de promesses pour Annaba ou une dynamique de développement est en train de voir le jour et qui, partant du chef- lieu de wilaya, ne manquera pas de rayonner sur l’ensemble de la wilaya, considérant ce que les projets inspectés par le Premier ministre signifient, à court et moyen terme, comme emplois, logements et amélioration urbaine. Notons enfin qu’en raison de conditions météorologiques exécrables, la délégation a été contrainte d’annuler la visite prévue en après-midi à Constantine.

 L'EST - 09/02/2013 - Ammar Nadir


ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba. ArcelorMittal : Revendications sur fond de crise
Actualité suivante »
Chute du 1er étage d’une lycéenne au lycée St Augustin.: Précisions

Les Commentaires

Nous demandons seulement à ces messieurs d'avoir un oeil sur le suivi des travaux, avec une supervision constante de ces projets, en veillant surtout sur la qualité, le cahier des charges et des délais.
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires