Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Un yaourt s’est révélé toxique - L’entreprise Hodna a vite récupéré...
Zone Membre
Publicités

Un yaourt s’est révélé toxique - L’entreprise Hodna a vite récupéré le produit du marché local

Publié le 14/02/2013
Plusieurs cas d’intoxication ont été enregistrés ces trois derniers jours en raison probablement d’un yaourt de marque Hodna conditionné en bouteille et contenant des ingrédients toxiques.

La direction du commerce a promis d’ouvrir une enquête sur ce sujet. La wilaya d’Annaba est secouée par un scandale abominable et sans précédent. Des étals de locaux commerciaux dans la ville, notamment à la commune de Berrahal, regorgent de bouteilles de yaourt « dangereux » de la marque « Hodna » dont le siège de l’entreprise est à Msila, et qui se commercialisent à longueur de journée. Le comble c’est que sa date de consommation est encore valide ! Ces bouteilles de yaourt, se vendent uniquement à 40 DA. C’est-à-dire à la portée de tout le monde, notamment les enfants, et par conséquent la marchandise est facilement écoulée. D’après des témoignages, « Il suffit juste d’ouvrir les bouteilles pour que des bulles chimiques et gazeuses s’y dégagent. On constate aussi le changement de la couleur, une odeur nauséabonde et des sédimentations étranges en bas du produit. Ces ingrédients peuvent donc potentiellement contenir des matières toxiques ». Des commerçants indignés ont immédiatement alerté la direction de l’entreprise avant qu’ils ne procèdent à l’isolement du lot de bouteilles de yaourt « dangereux ». Malheureusement, signalent nos sources, un certain nombre de clients a acheté ce produit sans pour autant faire attention à son contenu « toxique ». D’autres sources proches de la direction de la santé ont indiqué que plusieurs cas d’intoxications parmi les enfants et les femmes enceintes ont été enregistrés ces derniers jours, soupçonnant que le produit en question commercialisé sur le marché local, soit à l’origine. Leurs jours ne sont pas en danger. En fait, une petite tournée effectuée hier par nos soins au niveau de ces étals, nous a permis de constater de visu cet état de faits aberrant. Une commercialisation qui suscite d’ores et déjà la colère et la grogne de la population et des commerçants. Ces derniers, ont réclamé à la direction de l’entreprise soit le remboursement du lot acheté soit le changer par un autre lot plus sain. Chose faite. Les responsables de l’entreprise Hodna, soulignent nos sources, ont envoyé dans l’immédiat lundi passé des émissaires chargés de la consommation ayant procédé à la récupération du stock « louche » du marché local tout en présentant dans la foulée des excuses aux commerçants ! Par ailleurs, on se pose la question sur l’efficacité des services de contrôle au niveau des institutions compétentes et plus particulièrement les services de la répression des fraudes à la direction du commerce? Les habitants exaspérés réclament l’ouverture immédiate d’une enquête sur cette affaire et la saisie de toute la marchandise. Selon de sources de la direction du commerce, les responsables de celle-ci n’ont pas été tenus au courant, mais ils ont promis d’ouvrir une enquête pour s’informer sur les tenants et les aboutissants de cette commercialisation.
 
Seybouse Times -  13/02/2013 -  Toufik Ouazaa

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
La crise d’Algérie Poste refait surface: Vers le retrait de confiance de la section syndicale « imposée »
Actualité suivante »
La voiture d’un commandant à la retraite volée - La police procède à plusieurs interpellations

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires