Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/ Annaba: Effondrement d’un immeuble à la place d’armes
Zone Membre
Publicités

Annaba: Effondrement d’un immeuble à la place d’armes

Publié le 18/02/2013
Les sinistrés toujours dans la rue - Les familles sinistrées lors de l’effondrement du bâtiment de la rue Duzzer après les fortes pluies, sont toujours dans la rue et passent leurs nuits soit chez des voisins pour les femmes, soit dans des cafés pour les hommes. D’autres, par contre, ont pris le risque de rester sous des tentes en plastiques dans la bâtisse elle-même. Ils démentent formellement avoir eu la proposition de se réfugier dans un centre de transit. La famille Ayari qui est la plus touchée, de par les blessures occasionnées à ces deux enfants de 4 et 5 ans et l’épouse qui a eu la jambe brisée. Sa blessure a nécessité la pose d’une broche et d’une plaque afin de remplacer la rotule écrasée par les grosses pierres qui l’avaient ensevelie au rez-de-chaussée. Le mari quant à lui, passe ses nuits au café « Echaâb », désemparé et vivant dans le désarroi total. Les onze familles touchées par cette catastrophe sont donc dans l’expectative et attendent patiemment une solution à leur épineuse situation. La famille la plus touchée dans sa chair, semble, d’après les apparences, la plus impatiente. L’espoir de tous est d’être pris en charge afin de pouvoir protéger les bébés par ces temps qui courent. La rue Duzzer attend donc un geste qui libèrera de l’angoisse, ces sinistrés devenus des SDF (sans domicile fixe).

L'EST -18/02/2013 - Ounissi Manel

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba. Un week-end horrible au Lycée Lamara Laskri à Gazomètre
Actualité suivante »
Annaba:Cité Kouba-Une famille décimée par le monoxyde de carbone

Les Commentaires

Bientôt, il ne subsisterait plus rien de la vieille ville. Puisque les maisons s'éffondrent les unes après les autres devant l'impuissance de leur propriétaires et surtout face à l'incurie des services concernés. Ou plutôt leur incapacité, pour ne pas dire leur nullité à trouver des solutions.
Puisque cette vieille ville a toujours été dans l'abondant total depuis maintenant un demi siècle et que chaque année les maisons s'écroulent les unes après les autres, une des solutions pourquoi ne pas raser le restant au bulldozer et de construire d'autres immeubles a leur place!pour être tranquille une fois pour toute...au revoir...patrimoine de mes rêves...et vive le béton armé à tout jamais!.
Prkoi tt ca? Ns politiks st pourris et ne font ke ds conneries, ls algeriens st ds moutonss ki ne font ke beler pr gueuler, ke pr applodir et dire oui tt le temps a c ki volent, ruinent et profitent d'1 systeme ki lr a accorde tt: Pouvoir, honneur, argent, en abondance, mm en pleine crise. C st c crapulent ki mentent, volent, commettent ds crimes, pillent ls richesses du pays, asservissent ls citoyens. Vs avez encore ds illusions sr ns Elus? Ils st ts pourris! Com ns dirigeants. Ils ne font ps de la politik pr servir lr pays, lrs electeurs, non!,... ils veulent seulemnt le beurre l'argent du beurre et la cremiere, mais surtt ils le veulent pr eux et seulemnt eux,...
Jsk'ou ira Boutef et son ekipe "elus & generos corrompus" si ns ne ls arretons ps?
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires