Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: Encore Algérie Télécom - Connexion virtuelle à Internet
Zone Membre
Publicités

Annaba: Encore Algérie Télécom - Connexion virtuelle à Internet

Publié le 20/02/2013
La connexion à Internet chez Algérie Télécom est virtuelle, ce qui est inédit à travers le monde, considérant les pannes perdurant touchant à la téléphonie fixe mais pas seulement.
En effet, tant que votre téléphone fixe est suspendu vous ne pouvez accéder à la toile et quand personne ne veut vous répondre au 12 ni prendre en considération votre réclamation pour vous réparer la ligne, cela n’empêche pas que vous payez votre connexion à Internet. Et pour certains, cela dure depuis six mois, comme pour ces dames qui se sont rapprochées de la rédaction de L’Est Républicain, afin de crier leur ras –le- bol de cette situation. Elles en sont maintenant à vouloir se plaindre auprès de la direction générale de cette entreprise dite publique qui se fait payer un service qu’elle n’assure pas, ce qui apparente l’opération à une escroquerie passible de poursuites judiciaires, dans le cas d’un autre opérateur mais dans un autre pays. Pour un autre usager dans le même cas, on lui avait dit que le problème n’était pas celui de l’entreprise mais propre à l’usager ; un technicien en informatique appelé pour ce problème a, quant à lui, constaté que c’était un problème de connexion lié directement à l’opérateur. Pour un autre, on lui avait dit de régler sa facture et sa connexion marcherait dans les deux jours, il attend depuis 5 mois. Les agents d’Algérie Télécom, surtout les responsables, n’ont-il pas conscience que ces problèmes, simples à régler partout ailleurs dans le monde sauf ici, portent préjudice à l’entreprise qui les fait manger et gravement ? Et que cela finira par leur porter préjudice à eux, d’autant que maintenant les usagers en sont arrivés à dire que leur connexion profite à d’autres, grâce à ces pannes qui tombent à pic ? Avec les moyens dont dispose Algérie Télécom qu’un opérateur privé ne peut se permettre et les déclarations pompeuses sur les TIC et autres projets grandioses, personne ne peut comprendre ce qui se passe ici et personne ne peut comprendre qu’une entreprise se fasse payer des services qu’elle n’assure pas. Trouvez vous-même le qualificatif de cette situation.

L'EST - 20/02/2013- A.N

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: L’EPA dépose plainte pour occupation illégale
Actualité suivante »
Annaba: Vieille ville : Tentative de cambriolage de la CNAC

Les Commentaires

Une entreprise sans grande valeur comme Télécom qui se fait payer pour des préstations qu'elle ne garanti pas, elle aurait ailleurs perdu sur-le-champ toute crédibilité et ne tiendrait pas plus de 10 jours pour déclarer le dépot de bilan. Parceque tout simplement les abonnés lui auraient retirer toute confiance en la boycottant. C'est ce qu'auraient dû faire les Bônois, quitte à rester sans internet, pour punir une société non seulement incompétente mais également arnaqueuse. Encore une fois, je ne vois vraiment pas comment va-t-on faire remuer des entreprises nonchalantes qui font preuve d'une mollesse et d'un manque de rigueur incroyable. Le seul moyen, c'est de leur opposé la menace de compagnies sérieuses qui feront des noms comme Sonalbidon, Télenoixcom etc...des nains qu'elles écraseraient de leur efficace buldozer fait de sérieux, de travail laborieux et de scrupule.
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires