Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: Esplanade prolongeant le Cours - Un espace à l’abandon
Zone Membre
Publicités

Annaba: Esplanade prolongeant le Cours - Un espace à l’abandon

Publié le 30/06/2013
L’esplanade prolongeant le Cours de la Révolution gagnerait à être aménagée comme y gagneraient les citoyens alors qu’elle est actuellement pratiquement à l’abandon et constitue un espace mal famé, au cœur même de la ville. En effet, à part un seul établissement à y activer, les deux autres cafétérias étant fermées, on ne sait trop pourquoi, le reste de l’espace qui est assez vaste reste complètement à l’abandon, sans profit pour personne et est devenu des lieux d’aisance à ciel ouvert, entre autres pratiques inavouables. Le nettoiement et le rafraîchissement de cet espace, ne constituent pas un obstacle énorme mais son aménagement ensuite permettrait d’accueillir ces petites voitures que les enfants aiment à conduire sur le Cours. Ce jeu d’enfants ne dérange que parce qu’il se passe entre les jambes des passants et parents comme enfants qui aimeraient certainement jouir d’un espace particulier, surtout si on aménage un circuit, ce qui serait en plus pédagogique, en matière de prévention routière, ciblant des enfants. Avec un tel aménagement, les pouvoirs publics pourraient aussi s’approprier un espace dont profiteraient les familles, au lieu de le laisser à une faune de marginaux, comme c’est le cas maintenant. D’ailleurs, c’est dans cette optique que cette esplanade a été construite, pour donner un prolongement au Cours de la Révolution pas pour constituer une enclave en plein cœur de la ville et sans profit pour les citoyens. Cela entrerait aussi dans le cadre global d’aménagement urbain et ferait revivre un espace seulement de passage actuellement et parfois à vos risques et périls.

L'EST - 30/06/2013 -
Ammar Nadir

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: Violences sur ascendant - Il est mis en prison pour avoir insulté son père
Actualité suivante »
Annaba: Couffin de Ramadhan - 1 300 familles démunies ciblées à Ain Berda

Les Commentaires

Cette vilaine construction est un véritable échec à plus d'un titre. Les paysans de l'époque qui avaient décidé de ce projet n'ont pas réfléchi plus loin que le récipient de leur cervelle à moitié vide.
Ont-ils consulté un spécialiste en urbanisme ? Car cette monstruosité est en totale disharmonie avec le cour.
Avaient-ils le choix entre plusieurs propositions, pour choisir la plus mauvaise d'entre elles ?
A l'issu de la construction, est-ce que ca ressenblait à ce qu'ils avaient imaginé ? Ils auraient pu être averti de l'erreur qu'ils allaient commettre si tout simplement ils avaient élargi la consultation en tenant compte de l'avis des gens du terroir.
Il est tout à fait normal que cette esplanade soit désertée par les habitants. Elle n'offre à la vue rien d'agréable. On n'y trouve pas non plus la douceur d'un jardin public. Quelque soit la direction que prend le regard, il se heurte à un horizon barré de facades blafardes et des toits en tuiles décolorées terni par le tremps.
Mais la cerise sur le gâteau, c'est le sous-sol prévu au début comme parking qui s'est transformé en un grand bazar ressemblant plutôt à une grotte bariolée à son accés de vêtements ringards suspendus à ses murs la tapissant tel un arc-en-ciel de mauvais goût. Il donne l'aspect d'entrée des ruelles malfamées des bidonvilles de Calcuta ou Delhi.
Je préconise tout simplement la démolition de cette horreur et la remplacer par le prologement du cour à l'emplacement de l'ancienne église jusqu'au lycée de Pierre et Marie Curie.
le précédant commentaire est signé Ricrac.
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires