Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba : Admirable acte de solidarité - «Papa ramène moi mes grands...
Zone Membre
Publicités

Annaba : Admirable acte de solidarité - «Papa ramène moi mes grands-parents !»

Publié le 12/07/2013
Le comédien, Abdelhak Benmarouf, lance à Annaba, à la faveur de ce mois sacré de Ramadhan, l’initiative «Papa ramène moi mes grands-parents».

«Il s’agit d’inviter chaque soir un couple de vieux, qui vivent dans les centres, à partager le repas d’El Iftar à la maison avec les enfants et toute la famille. C’est une initiative engagée avec des imams, des médecins, et toutes les personnes qui veulent faire du bien, el khir, durant ce mois de Ramadhan. Nous allons donc partager le repas et passer une belle soirée de Ramadhan dans la chaleur du foyer», nous a déclaré Abdelhak Benmarouf. Selon lui, l’expression «grand-père» ou «grand-mère» a presque disparu dans les familles algériennes. «Pour moi, c’est une catastrophe. Il faut que les piliers de la famille reviennent à leur place. Nos grands-parents défendent nos traditions, notre patrimoine», a-t-il dit.

L’artiste estime que l’initiative consistant à inviter des personnes âgées est complémentaire des autres actions de solidarité comme «le couffin du Ramadhan» et «Abeer sabil». «Nos enfants vont écouter ces personnes âgées, dans un cadre agréable, leur parler de la vie, des bons souvenirs. C’est peut-être une manière de renouer avec l’émotion. J’espère que cette tradition, qui démarre d’Annaba, partira ailleurs dans le pays et deviendra nationale. C’est, après tout, une action humanitaire. Il ne faut pas qu’on oublie les personnes du troisième âge, qu’on sorte de notre égoïsme et du chacun pour soi», a-t-il dit.

A Annaba, il existe trois centres pour personnes âgées, notamment aux quartiers «Les Allemands» et «La Basilique». «Durant le Ramadhan, nous avons l’habitude de chercher le meilleur kalb ellouz. Ici à Annaba, on n’hésite pas à se déplacer à 60 km pour ramener de l’eau fraîche. On roule jusqu’à Oued Zenati, à 150 km, pour acheter de la zlabia. Pourquoi alors ne pas passer dans un centre pour personnes âgées pour inviter certaines d’entre elles à partager un ftour à la maison. Apprenons à partager et n’oublions pas ceux qui sont dans le besoin», a appuyé l’artiste.

Abdelhak Benmarouf, qui ne manque pas d’idées, avait initié par le passé l’opération, «Papa emmène mois au théâtre». «Une opération qui a eu un succès retentissant à Annaba. Elle est devenue un exemple au niveau des théâtres régionaux. Une manière d’encourager les enfants à s’intéresser à cet art», a-t-il noté.
 

El Watan - 11/07/2013  - Fayçal Métaoui


ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
EXCLUSIF TSA: Renationalisation d’ArcelorMittal Annaba - le dossier présenté jeudi au CPE
Actualité suivante »
Annaba: Cité Auzas - Arrestation d’un dealer

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires