Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: Au lieu de remplir leur mission, des élus préfèrent complo...
Zone Membre
Publicités

Annaba: Au lieu de remplir leur mission, des élus préfèrent comploter

Publié le 22/07/2013
Au lieu de répondre aux voeux de leurs électeurs qui les ont élus pour qu’ils les représentent dignement, noter le mot, des élus, une poignée, préfèrent comploter avec pour principale préoccupation le départ, ce fameux départ tant souhaité de leur part, annoncé de toute part, du wali de Annaba. Et l’objet de notre propos n’est pas de défendre Mohamed El Ghazi. Faut-il qu’il y ait matière à le faire. C’est un commis de l’Etat, il peut faire l’objet d’une mutation, d’une promotion ou appelé à d’autres fonctions. Mais, que des « élus » cooptés, alliés à des affairistes jurent et crient sur tous les toits qu’ils le feront partir d’une manière ou d’une autre et ce quel qu’en soit le prix. Ces individus pensent qu’avec le départ du wali, ils vont échapper aux conséquences de leurs actes. Ce serait grave autrement ! Cela voudrait dire que l’appareil de l’Etat, à commencer par le ministère de l’Intérieur est à leur service et que le successeur d’El Ghazi va être à leurs ordres, leur serviteur et les accompagner, les aider et participer à leurs trafics. En effet, mis au ban de la société annabie qui les connaît bien maintenant et connaît tout de leurs magouilles, ils imputent tout ce qui va de travers et parfois de leur fait aux autres. Ceci pour dire que même si on l’induit en erreur, les responsabilités demeurent délimitées. Ce qui est indigne, ce sont les manoeuvres d’élus pourris jusqu’à la moelle et que guette la prison qui espèrent, en salissant celui qui les a cautionné, alors que des voix nombreuses s étaient élevées contre leur candidature, échapper au châtiment qu’ils méritent. Comment quelqu’un connu pour être véreux au point que l’on peut lui imputer tous les problèmes que vit Annaba, vivant d’extorsion en rendant des services douteux et permettant tous les dépassements, peut-il croire que son salut ne peut venir que du départ du wali ? Ce serait risible si ce n’était tragique ; tragique de croire que les preuves accumulées de trafic d’influence, de faux et usage de faux et d’extorsion de fonds, vont disparaître avec le départ de l’actuel wali. C’est une autre faute d’oublier à quoi sert la passation de consignes mais «l’oubli» est le propre des ripoux qui, à force de «réussite » dans leurs pratiques finissent par croire qu’ils sont à l’abri jusqu’à ce que tombe le couperet. Vous comprendrez aisément maintenant pourquoi les choses stagnent qu’il n’y aucune amélioration de votre quotidien quand ceux-là même qui vous ont promis de changer les choses, s’occupent avant tout de régler leurs comptes, poursuivent des ambitions démesurées par rapport à leur personnalité insignifiante et mettent des bâtons dans les roues de ceux qui veulent vraiment travailler. Ceux-là même qui, par leur engagement, les désignent à l’opinion ; alors il faut bien qu’ils les éliminent pour pouvoir continuer tranquillement leurs trafics ou, à défaut les fassent rentrer dans le rang comme cela s’est passé durant toute une décennie. Vous voilà avertis, ceux qui courent après une chkara bien garnie que leur assurera leur immunité alors que l’immunité n’a cours que dans l’hémicycle si l’on se réfèrent à l’esprit de la loi, ceux qui s’agrippent à leur siège d’élu de l’exécutif parce qu’il leur assure un revenu mal acquis et tout ces analphabètes qui gèrent vos affaires alors qu’ils ne savent même pas se gérer et passent leur journée à courir après un billet de mille dinars contre un acte de naissance, voilà ceux qui doivent partir en premier. Les magouilles à Annaba avaient cours avant même que n’y vienne le wali actuel et elles continueront à avoir cours après son départ si cette vermine et toute cette pourriture sur pied, continuent à sévir avec leur pratiques. Annaba, à cause de ces individus, est devenue un douar depuis des années innombrables pour qui ne le sait pas encore et le restera tant que l’on se trompera de cible.

L'EST - 22/07/2013 - Ammar Nadir

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: Organisation d’une foire commerciale - La protestation des commerçants de Berrahal
Actualité suivante »
Annaba: RUE okba ben nafaa - Effondrement d’une bâtisse

Les Commentaires

Excellent article Monsieur Ammar Nadir! Comme toujours d'ailleurs. Vous allez directe et au fond des choses. Nous apprécions votre engagement presque personnel et vos analyses qui permettent,souvent de distinguer avec précisions les différentes parties d'un sujet qui concerne Annaba.
Voyez-vous Monsieur, même l'Italie ce pays que tout le monde a habitude de qualifier de maffieux à juste titre pour son passé tumultueux, a fait d'énormes efforts ces dernières décennies contre la corruption, la fraude, les malversations et toute autre sorte de trafic, au point où il est devenu un pays exemplaire du point de vue moralité
digne des grandes nations démocratiques, justes et honnêtes.
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires