Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: AÉROPORT RABAH BITAT - Des mesures sécuritaires non respec...
Zone Membre
Publicités

Annaba: AÉROPORT RABAH BITAT - Des mesures sécuritaires non respectées créent la pagaille

Publié le 29/07/2013
L’aéroport Rabah Bitat a vécu hier une scène sans précédent quand les voyageurs s’apprêtaient à prendre le vol matinal de 8h à destination d’Alger. Au moment de la reconnaissance des bagages avant embarquement et fouille systématique corporelle des voyageurs tous sexes confondus, le commandant de bord a remarqué que les femmes étaient exemptes de cette mesure de sécurité. C’est alors qu’il prit la mesure conservatoire de faire descendre de l’avion toutes les femmes qui ont été dispensées de cette fouille au corps et ce après s’être entretenu avec l’officier de police qui a justifié ce non-contrôle par des ordres qu’il aurait reçus « d’en haut ». Le commandant de bord, malgré les contestations de ces dernières et de leurs accompagnateurs a appliqué la réglementation sécuritaire en vigueur en décollant à destination d’Alger avec à son bord uniquement des hommes mais avec un léger retard . Les femmes « refoulées » et leurs accompagnateurs se sont résignés à rejoindre le hall de l’aéroport , non sans colère. Cette situation a envenimé les choses et les événements ont pris une autre tournure quand d’autres voyageurs dont le vol était prévu à 9h45 sont parvenus à créer la pagaille à l’intérieur de l’aéroport. En effet, une bousculade s’ensuivit dans la salle d’embarquement et ce dans une confusion totale . Ces derniers, d’après nos sources, ont sauté sur l’occasion pour accéder à l’aérodrome leurs bagages en main et ont réussi à monter dans le bus menant à l’avion sans être fouillés par les agents de la PAF et les agents de l’aéroport. Et d’ajouter que la fouille a été effectuée au niveau de l’avion. Selon les mêmes sources, la situation hier était à deux doigts de dégénérer. Un grand désordre a régné, amplifié par le manque d’effectif essentiellement ceux de l’aéroport, dont la moitié serait en congé annuel. Les voyageurs étaient furieux :« Nous avions tous des rendez-vous importants. A titre d’exemple, certains d’entre nous avaient des conférences à animer, d’autres des rendezvous médicaux. Et voilà tout simplement un retard qui vient nous gâcher notre agenda », ont-ils souligné. Au final, les femmes ont été soumises à la fouille au corps obligatoire et ont pu rejoindre Alger à bord de l’avion ATR dont la capacité est réduite et de ce fait s’est « délesté » de quelques passagers.

L'EST - 29/07/2013 -
Toufik Ouazaa

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: Alias Kandahar, le ferronnier escroc, activement recherché par la police
Actualité suivante »
Annaba: Sécurité des passagers à l’aéroport Rabah Bitat : Le vol AH 6007 retardé de 2h45

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires