Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: Coupures d’Electricité - Sonelgaz accuse les entreprises ch...
Zone Membre
Publicités

Annaba: Coupures d’Electricité - Sonelgaz accuse les entreprises chargées des projets

Publié le 31/07/2013
Après la série de coupures de courant ces derniers jours mettant en cause directement  la direction de Sonelgaz, son directeur a précise hier lors d’une communication téléphonique qu’il est injuste d’incomber la seule responsabilité à l’entreprise dont il est le premier responsable, car il y a des dépassements graves commis notamment par des entreprises chargées de la réalisation des projets à travers toute la wilaya. En effet, à en croire les précisions apportées par ce premier responsable, nonobstant quelques défaillances enregistrées de temps à autres, la direction ne cesse de relever un nombre important d’incidents provoqués par des entreprise tel que celui qui a eu lieu dans la soirée d’avant-hier. Un engin au niveau du chantier du futur hôtel Sheraton, a abimé un important câble électrique qui alimente une grande partie de la commune de Seraïdi jusqu’à Bouzizi et ses alentours. La direction de Sonelgaz informée de la coupure peu après 22h, devait intervenir immédiatement. Mais l’ampleur de l’incident provoqué par l’engin a nécessité l’annulation de la réparation au courant de la nuit pour deux raisons. D’une part, le câble sectionné accidentellement lors des travaux est connecté à un second câble de haute tension, lequel devait être écarté avant l’opération d’intervention. D’autre part, c’est toute la zone de Boukhadra, El Bouni et une partie de Sidi Achour qui est restée privée de l’énergie électrique au courant de l’intervention qui a eu lieu hier matin au lieu de la soirée même. D’après le directeur, ces pannes pénalisent non seulement les abonnés mais également touchent à l’image de l’entreprise qui veille au grain pour minimiser autant que possible le nombre de réclamations. La Sonelgaz avait déjà porté plusieurs plaintes contre des entrepreneurs qui s’amusent à creuser n’importe où et n’importe comment sans prendre le soin de contacter l’entreprise, seule habilitée à les orienter en cas de force majeure. Si l’incident est évité pendant l’opération de creusement, il n’est probablement pas écarté après la remise en état de la chaussée, a précisé notre interlocuteur qui ajoute « que la plupart des entreprises n’ont aucune qualification pour procéder à ce genres de travaux ».

L'EST - 31/07/2013 - Boufessioua Sofiane

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: Emploi - Plus de 2700 emplois créés au titre du DAIP
Actualité suivante »
Annaba: Les 4 bidonvilles de Sidi Amar continuent leur extension

Les Commentaires

"Info environnement" TV reportage 113mn France Ô mercredi 31/07/13 à 20h46

A voir ou a revoir "ABSOLUMENT": Investigatiôns les minerais de la mort, uranium un poison légal, une enquête sur les conséquences de l'exploitation de l'uranium faite par la société AREVA au Gabon et au Niger.
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires