Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: UNE DIZAINE D’INCENDIES À L’EDOUGH - Un Aïd El-Fitr d’enfer
Zone Membre
Publicités

Annaba: UNE DIZAINE D’INCENDIES À L’EDOUGH - Un Aïd El-Fitr d’enfer

Publié le 10/08/2013
La canicule et les feux de forêt ont caractérisés les deux derniers jours de Ramadhan à Annaba et sa région. En effet, une vague de chaleur intense a sévi à Annaba et a carrément failli gâcher la fête de l’Aïd. Jamais la région n’avait connu depuis le début de la saison des grandes chaleurs, aussi intenses mardi et mercredi, des records absolus de température ont ainsi été battus un peu partout notamment les régions situées au sud et à l’Est des monts de l’Edough en proie à des flammes. Le thermomètre a culminé jeudi à 47 degrés dans certaines localités et la nuit, il n’est pas descendu en dessous de 35 degrés. La région d’Annaba a ainsi, été marquée par de nombreux feux de forêts qui a détruit des dizaines d’hectares de végétation. Au total, plus d’une dizaine de foyers d’incendie, dont certains de forte intensité se sont déclarés dans la nuit de mardi à mercredi dans différents endroits de la wilaya, détruisant 200 hectares de broussailles et d’arbres de chêne, révèle selon nos sources. Les localités les plus touchées par ces sinistres, se trouvent, entre autres, à Oued-El-Aneb, Aïn Abdallah et à un degré moindre Kheraza et Seraïdi, relevant des daïras de Berrahal, Chétaïbi, El-Bouni et Annaba. La situation était particulièrement difficile à Chétaïbi et Oued El-Aneb, où l’on a enregistré les plus importants feux, dont il est difficile de déterminer l’origine. En raison de ces feux de forêts, la région était en proie à de très fortes températures. A Annaba ville, où le mercure avoisinait les 45 degrés, l’air était irrespirable à cause de l’humidité ambiante et la population n’avait d’autre choix que de s’enfermer. Enfin et selon des sources sanitaires, aucun cas sérieux lié à la canicule n’a été signalé au niveau des services des urgences des établissements hospitaliers de la ville.

L'EST - 10/08/2013 - 
B. Salah-Eddine

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: COUPURES À RÉPÉTITION DE L’ÉLECTRICITÉ - Les habitants du 8 mai protestent
Actualité suivante »
Annaba: L’AÏD ET LE PAIN - Les boulangeries fermées, que fait l’UGCAA ?

Les Commentaires

Notre pays est un pays semi-aride. Donc nos étés doivent être aborder avec une surveillance accrue. Les risques d'incendies sont cent fois plus importants qu'en période normale. Avec la forte chaleur, comme celle des derniers jours, le danger de catastrophes par le feu augmente considérablement. Le dispositif habituel de la sécurité civile doit normalement être renforcé. . Puisque nous savons déjà par le passé qu'en période de sécheresse et de chaleur, la moindre négligence se solde par un départ de feu. Donc on aurait dû prévoir ce péril en intensifiant la présence des pompiers sur le terrain pour étouffer un éventuel départ de feu avant qu'il ne devienne un enfer. Sans compter également les pertes économiques qui se rajoutent au sinistre.
"Sur la route pas de mégots"

80% des incendies de forêts sont dus aux mégots débarrassés par les automobilistes, sur le bas côté de la route, un mégot peut rouler dans les herbes sèches l'incandescence de la cigarette, le combustible sec et le souffle des véhicules sont les conditions réunies pour un départ de feu rapide.
Autre cause: Lors des stationnements sur les bas côté des routes le long des plages, corniches le pot catalytique extrêmement chaud (entre 400 et 800 degrés) peut enflammer les herbes.
* LE STATIONNEMENT ET LA CIRCULATION SUR LES PISTES FORESTIERES SONT REGLEMENTES ET INTERDITE A TOUT VEHICULE.(selon prévention incendie-spot TV#3).
"Info alerte hécatombe"

* 18 morts dans des accidents de la route durant la journée du samedi.
* L'excès de vitesse: Avec ce macabre bilan de quatre jours passe à 54 morts...un désastre de vies humains.(E.W de M.F.G).

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires