Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: Est-ce la fin de la cinémathèque ?
Zone Membre
Publicités

Annaba: Est-ce la fin de la cinémathèque ?

Publié le 11/09/2013
Aux dernières nouvelles et selon des témoignages fournis par les voisins de ce qui fut la cinémathèque d’Annaba, à la place de celle-ci, il y aura un magasin de pièces détachées. Il est vrai qu’à voir le hall de ce lieu tout semble indiquer un emplacement de rayonnages. Si cela se confirme et il y a de fortes présomptions que ce soit le cas c’en est fini de la culture à Annaba car la cinémathèque de cette ville qui a emprunté le sigle du cinéma datant de l’époque coloniale et qui est le « Majestic » était classée la troisième cinémathèque d’Algérie, après celle d’Alger et d’Oran. Un vrai musée du cinéma où l’on projetait des films qui ont marqué l’histoire du septième art. Plus que cela, cette enceinte servait aussi de lieu de projection de films inédits qui n’avaient pas encore été commercialisés. On se souvient aussi du passage de grands réalisateurs du cinéma à l’instar d’un géant d’entre eux, Nicolas Ray qui avait fait le déplacement pour présenter son film et en débattre avec un public raffiné. C’était une époque où l’art et la culture avaient droit de cité et Annaba n’en était pas dépourvue. Sans oublier celui qui fut l’artisan et l’animateur de l’idée culturelle à Annaba, le défunt Ammar Chétibi dont nous rendons un vibrant hommage. Car Chétibi, Ammar, pour les intimes était également le promoteur des journées cinématographiques d’Annaba, qui faisaient venir de l’espace méditerranéen des réalisateurs talentueux venant présenter leurs œuvres au grand public. La cinémathèque faisait alors salle comble. Puis arriva la descente aux enfers et le déclin du 7ème art et pas seulement celui-ci. Annaba est aujourd’hui devenue la ville où l’on se cultive le moins, pour ne pas dire pas du tout. Doit-on s’étonner de voir un jour le théâtre régional de cette ville se transformer en centre commercial. Pourquoi pas car plus rien ne nous étonne désormais en ce qui concerne Annaba.

L'EST - 11/09/2013 -
Djamel Saadi

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: Berrahal : En l’absence du maire et du chef de la daïra - La cité des 400 logements livrée aux activi
Actualité suivante »
Annaba: CEM Abada Abdelkrim/ El-Hadjar - Calvaire des élèves du village “Ziani Ahmed”

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires