Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: Lutte contre la drogue - La Sûreté nationale, la CNAC, l’AN...
Zone Membre
Publicités

Annaba: Lutte contre la drogue - La Sûreté nationale, la CNAC, l’ANGEM et l’ANEM exposent

Publié le 24/09/2013
La drogue et la prise de produits chimiques hallucinogènes par une bonne partie de la jeunesse qui s’expose ainsi à des maldies, ou à commettre des méfaits et autres crimes sous leur effet, a donné lieu au Haut Commandement de la Sûreté nationale de demander la collaboration de trois organismes chargés de la prise en charge des jeunes. En effet la CNAC, l’ANGEM, et l’ANEM sont les plus proches outils installés par l’Etat afin d’offrir aux jeunes le moyen de se responsabiliser et de participer au développement économique du pays. Une exposition qui doit durer deux jours, les 24 et 25 septembre, se tient sur le Cours de la Révolution et doit en principe avoir beaucoup de succès auprès de nos jeunes. Ils auront l’occasion d’obtenir les renseignements nécessaires pour obtenir des prêts afin de lancer des projets tels que des PME ou PMI. Les crédits vont donc leur permettre de s’intégrer radicalement dans la société et de participer activement à son édification. Comme ils permettront également à ces derniers de pourvoir créer d’autres postes d’emplois après l’extension de leur entreprise en cas de réussite. La Sûreté nationale de Annaba, tient beaucoup à ce que les stands installés face au théâtre régional deviennent un pôle d’enrichissement pour cette frange de la société. En outre des statistiques sur les effets dévastateurs de la résine de cannabis et des comprimés psychotropes seront affichés. Comme il sera aussi fait part des arrestations de dealers, consommateurs et autres barons, ce qui poussera peut-être ces jeunes d’en mesurer le grand danger et les dissuader à rejeter ce genre de loisirs qui ne peut que les mener vers la déchéance morale ou la prison. Des deux côtés, le jeune perd et ce sera une grosse perte que de devenir malade mental, de générer des enfants arriérés ou alors de perdre sa liberté.

L'EST - 24/09/2013 -
Ahmed Chabi



ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: Rue du CNRA - Un dentiste sauvagement agressé
Actualité suivante »
Annaba: Maladies respiratoires - Près de 500 cas traités quotidiennement à El Bouni

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires