Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: Titularisation à ArcelorMittal et construction de logements...
Zone Membre
Publicités

Annaba: Titularisation à ArcelorMittal et construction de logements - Tentative de suicide collectif

Publié le 26/11/2013
Après avoir frappé à toutes les portes pour réclamer leur titularisation au complexe sidérurgique, d’une part et d’autre part pour protester contre l’annulation par Sider d’un lotissement sur lequel ils comptaient ériger des logements individuels, quatre jeunes hommes n’ont trouvé d’autre alternative pour faire entendre leur voix au premier responsable de l’exécutif, que de tenter de se suicider de façon collective, hier devant le siège de la wilaya. Ces derniers, se sont regroupés dans un premier temps aux portes de la wilaya à l’effet d’attirer l’attention du wali en vue d’une intervention à leur profit, vu leur calvaire, avant de passer dans un second temps à l’action. Ils avaient, on ne sait comment, pu entrer dans l’enceinte de la wilaya. Perchés sur un promontoire au niveau du 1er étage, ils ont menacé de se jeter dans le vide et de mettre ainsi fin à leurs jours, au cas où leur voix n’est pas entendue, c’est-à-dire une issue juste et favorable à leur problème, proposée notamment par le wali. Ce dernier a été sollicité de se déplacer jusqu’à eux. D’après les contestataires affiliés à une association des travailleurs contractuels d’ArcelorMittal, ils ne réclament que la titularisation au sein de l’Usine d’El Hadjar, récemment recapitalisée par l’Etat. « Parmi ces ouvriers, il y a ceux qui travaillent depuis plus de 15 ans dans le cadre de contrats à durée déterminée. Plusieurs ouvriers par contre, ont été recrutés ces dernières années, en tant que travailleurs permanents », s’indignent-ils. Cette action « musclée » des auteurs de la tentative de suicide collectif, a nécessité l’intervention des éléments de la protection civile et la mobilisation d’un diapositif impressionnant des agents de l’ordre public pour parer à toute éventualité venant de la part de ces quatre jeunes gens devant la façade ouest de la Wilaya. Cette manière de protester commence à se banaliser et à être adoptée par certains jeunes qui n’hésitent pas parfois à se lacérer le corps à coups de couteaux afin d’attirer l’attention des autorités concernées. Les mouvements de foule ayant presque disparu après le départ de l’ancien wali, recommencent à faire surface alors que l’actuel n’a pas encore pris connaissance des problèmes qui secouent une partie de la population. De nombreuses visites de contrôle et de suivi des différents projets ont été effectuées et des décisions ont été prises. Démontrant par là la volonté de M. Sandid d’être au fait de tout ce qui se déroule sur le territoire de la wilaya dont il a à gérer les institutions et autres problèmes à résoudre. En tous les cas, les quatre jeunes gens se trouvent toujours sur le perchoir, la présence de camions échelles des pompiers dénote que leur intervention est peut-être attendue si les jeunes décident d’être raisonnables de descendre de leurs perchoir. Le bras de fer entre les protestataires et les autorités s’accentuait. Mais en fin de journée, les éléments de la protection civile sont parvenus à convaincre les protestataires de renoncer à leur mouvement et les policiers sont parvenus à maitriser la situation. Ainsi, les contestataires se sont dispersés dans la calme, avec une promesse d’étudier leurs cas par le premier responsable de la wilaya.

 L'EST - 26/11/2013 - Ounissi Manel/Toufik Ouaz

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: Opération d’assainissement - Vingt tonnes de décombres et d’ordures déplacées vers Berka Zerga
Actualité suivante »
Annaba: ÉGORGÉS ET CONDITIONNÉS CHEZ UN VOLAILLER - 5 quintaux de poulets avariés saisis au marché central

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires