Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: Préservation du patrimoine - Une association est née
Zone Membre
Publicités

Annaba: Préservation du patrimoine - Une association est née

Publié le 08/12/2013
Avec pour objet la renaissance et la protection du patrimoine culturel annabi matériel et immatériel, est née le 2 décembre passé, l’Association des Zaouia Annabies et de la Renaissance de l’Héritage Culturel et dont les nombreux membres fondateurs ainsi que les 15 membres du bureau, sont tous des Annabis de souche. Longtemps, la ville d’Annaba avec le statut industriel de la wilaya et l’apport d’une importante population de tous les coins du pays, s’était repliée, laissant se développer un melting pot culturel de diverses régions que l’on a voulu certes, adapter aux spécificités annabies mais en réussissant seulement à disperser les repères culturels des uns et des autres au détriment de l’identité d’une ville au patrimoine enrichi par dix siècles d’existence. «C’est pour la renaissance de ce patrimoine matériel et immatériel et pour la défense de notre héritage culturel que nous avons décidé de créer notre association qui regroupe des hommes de culte, des médecins, des avocats, des fonctionnaires, etc…, dans leur majorité de souche annabie et animés de la volonté de faire renaître l’ensemble de la culture de notre ville, au profit de tous nos concitoyens natifs ou d’adoption et qui auront ainsi un repère identitaire, une source de fierté pour toute la ville et toute la wilaya et aussi une source de développement dans les domaines culturel et touristique», a indiqué la présidente de l’association, Mlle H. Adjili. Cette association aura dont pour objet de recenser, de protéger et de faire connaître les monuments historiques, les promouvoir au niveau national et international, par l’organisation de circuits de visites et d’échanges culturels. Les ateliers que compte mettre en place l’association, regrouperont l’art musical, malouf ou religieux, la littérature, l’artisanat, l’histoire d’Annaba en cherchant un partenariat avec le département d’histoire de l’Université Badji Mokhtar, l’art culinaire annabi ainsi que vestimentaire. L’association, de par son objet et ses objectifs, bénéficie déjà d’un écho favorable auprès de la direction de la Culture, dont le directeur, docteur en archéologie, avait dès son installation inscrit la réhabilitation du patrimoine et sa protection parmi ses priorités. Cette compréhension signifie une entraide mutuelle, citoyens-pouvoirs publics, pour la renaissance d’une culture magnifique dont les racines remontent au néolithique, on retrouve encore des outils de silex, de cet âge éloigné de plus de 40 siècles, du côté de Ras El Hamra. Enfin, l’association compte marquer cette naissance en organisant une manifestation culturelle conjointement avec la commémoration du Mawlid, le 12 décembre prochain.

 L'EST - 08/12/2013 - Ammar Nadir

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: ADS - L’agence d’Annaba organise une session de formation
Actualité suivante »
Annaba: Assainissement - L’APC mène une vaste campagne à travers les cités

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires