Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba. Journée de protestation au CHU
Zone Membre
Publicités

Annaba. Journée de protestation au CHU

Publié le 15/04/2007

CHU Ibn Rochd Annaba - AnnabaCity - C’est à travers une journée de protestation, observée, hier, au sein du CHU de Annaba, que l’ensemble de l’équipe des médecins réanimateurs, maîtres assistants, assistants et résidents en réanimation chirurgicale a décidé de dénoncer la « barbarie et la sauvagerie » dont a été victime, un résident en 1ère année, mercredi dernier, en exerçant son travail. En effet, selon le communiqué de la Section Syndicale des Médecins Résidents du CHU de Annaba et des témoins présents ce jour là, le résident en question, a été insulté, agressé et sauvagement mis à la porte dans un abus de pouvoir absolu de la part du Pr. Atia, chef du service de traumatologie. Affecté au service de chirurgie urologique, le résident en question, en service ce jour là, décide de se rendre au service de chirurgie traumatologique afin de demander une drogue qui manquait dans son service. Une fois sur place, le résident se heurte à l’attitude du Chef de service, le Pr. Atia, qui lui criait « bavette, met ta bavette !!! Ce n’est pas une écurie ici » pour quitter carrément le champ opératoire laissant le malade sur la table d’opération, afin de procéder personnellement à « la chasse » du résident. « Il m’a pris par le bras et m’a poussé vers la porte en me traitant de tous les noms », affirme le résident, en émoi. « C’est une honte pour la formation des médecins résidents en général et pour ceux en réanimation chirurgicale en particulier! Les médecins professeurs sont censés être des pédagogues, des formateurs et des modèles pour les futurs spécialistes. Mais au lieu de cela, ils profitent, aujourd’hui, de leur statut particulier et vont même jusqu’aux insultes et à l’harcèlement moral et physique des médecins résidents », affirme le Dr. Chennouf, secrétaire général de la Section Syndicale des Médecins Résidents du CHU de Annaba, S.S.M.R. «  On demande au nom de tous les résidents, toutes spécialités confondues du CHU de Annaba, de présenter le Professeur à l’origine de cette indignité devant la commission de discipline, afin de mettre fin à ce genre d’agissements qui ne peuvent que nuire au bon fonctionnement de l’activité hospitalière et à l’esprit de confrérie » déclare le secrétaire général du S.S.M.R. De leur côté les médecins résidents rassemblés en signe de solidarité avec leur collègue, affirment que « ce n’est pas la première fois qu’un résident soit savonné par un professeur formateur ou encadreur, certains ont des comportements de véritables dictateurs. Ce dernier incident est la goutte qui a fait déborder le vase! On en a franchement marre, il faut que ça cesse une bonne fois pour toutes et que l’on arrive enfin à communiquer avec les professeurs ; c’est essentiel afin d’éviter ce genre de dérapage » affirme une résidente. Le Pr. Atia, contacté à ce sujet n’a pas souhaité s’exprimer. La direction du CHU quant à elle, a décidé d’ouvrir une enquête afin de tirer au clair cette affaire.
L'est républicain  > 15/04/07 > Nabila Guesmia


ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba. Dépassement sur la zet du littoral annabi
Actualité suivante »
Annaba. El-Hadjar - distribution des 100 logements

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires