Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: LA POLICE CÉLÈBRE YOUM ECHAHID - Un cachet spécial conféré ...
Zone Membre
Publicités

Annaba: LA POLICE CÉLÈBRE YOUM ECHAHID - Un cachet spécial conféré à l’événement

Publié le 19/02/2014
La célébration de Youm Echahid qui coïncide chaque année avec le 18 Février, date par ailleurs choisie lors d’un congrès des enfants de chouhada. La Sûreté nationale qui n’est pas en reste du peuple algérien, a accordé toute l’importance à cet événement. Car comment oublier ces femmes et ces hommes qui ont fait le sacrifice suprême pour que ceux qui ont survécu ou ceux qui naitront plus tard vivent dans une liberté recouverée grâce à leur courage. Concernant les festivités organisées par la Sûreté de wilaya de Annaba, tout avait commencé par la visite de jeunes sportifs de la ville d’El Hadjar, faisant partie du club Kaouakeb Ouahda oua Fen (K.W.F). Composée de 40 enfants âgés entre 10 et 14 ans, la délégation a eu l’occasion, peut-être unique dans leur vie, de rendre visite aux différents services de la S.W. C’est ainsi que la voie publique, la salle des sports et particulièrement celle de la musculation et le stand de tir ont attiré toute l’attention de ces jeunes, dont certains ont déclarés vouloir s’orienter vers ce corps constitué qui est chargé de la protection des citoyens et de leurs biens. Tout en menant une lutte sans merci contre la criminalité sous toutes ses formes. Le clou de cette visite a été d’être mis en contact avec les éléments de l’identité judiciaire où ils ont pu faire la connaissance du matériel ultra sophistiqué qui permet d’identifier le ou les auteurs de crimes divers en un temps très réduit. Le lundi 17, des conférences sur le don du sang et entrant toujours dans le cadre de la commémoration de Youm Echahid, car les conférenciers qui s’adressaient aux jeunes stagiaires de l’école de police, ont fait la comparaison entre le sang versé par les martyrs  et celui qu’un policier offre pour sauver une vie humaine.  Le 18 Février jour « J », les policiers stagiaires ont rendu visite au Musée du Moudjahed, sis dans le Palais de la Culture Mohamed Boudiaf. L’association « Ouafa » présidée par Tarbouche Lakhdar a en effet réussi à réunir une documentation très riche sur l’histoire de la Révolution. Entre autres, des ouvrages regroupant les hauts faits d’armes, la vie et la mort des chouhada de la région, des revues de la presse coloniale ainsi que des restes d’armes (fusils, grenades et éclats d’obus…). L’après-midi d’hier a été consacré par la SW à faire parler d’anciens moudjahidine en présence de cadres.

lestrepublicain.com - 19 février 2014 - A C.

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: TOURISME ET SAISON ESTIVALE - Les wilayas de l’Est à pied d’œuvre
Actualité suivante »
Annaba: PORT DE ANNABA - Des pavés qui ne laissent pas indifférent

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires