Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: CITÉ OUED FORCHA - Alerte à la prolifération des rats
Zone Membre
Publicités

Annaba: CITÉ OUED FORCHA - Alerte à la prolifération des rats

Publié le 03/03/2014
Outre les moustiques qui font désormais partie du lot quotidien des riverains de la cité Oued Forcha, dont la démoustication s’est révélée inefficace en l’absence d’une action radicale, la prolifération des rats commence, quant à elle, à inquiéter plus d’un. Des rats des champs et des rats d’égouts de la taille d’un chat ont, depuis peu, envahis cette belle et importante agglomération et se sont faufilés dans les immeubles où ils font des ravages aux denrées alimentaires et peuvent aussi mettre en danger la vie humaine. « Ces rongeurs sont capables de propager des virus qui peuvent contaminer  toute une famille entière », nous dit-on. « J’ai du jeter un sac entier de semoule au moment où j’ai soupçonné la présence d’un rat dans mon appartement », nous a expliqué une quinquagénaire. Et de poursuivre : « J’ai fini par poser une ratière sur le seuil de la cuisine. Au bout de deux jours, cette bête horrible et nuisible tombée dans le piège ». L’envahissement de ces rongeurs qui sont capables d’être à l’origine de plusieurs maladies infectieuses est du principalement à insalubrité du milieu environnemental et au non respect des consignes d’hygiène. Aussi, l’incivisme de certains citoyens quant au non respect des horaires de ramassage des ordures ménagères où gravitent les rats contribue énormément à leur prolifération. Cependant beaucoup de rats provenant des sous sols de quelques bâtiments ont trouvé la mort, dont on ne sait pas l’origine. Cela nous rappelle l’histoire sur des rats morts à Oran, relatée par le prix Nobel Albert Camus dans son roman intitulé La peste. Donc, la sonnette d’alarme est d’ores et déjà tirée pour alerter les autorités sanitaires en vue de prendre des mesures  pour lutter contre la pullulation de ces rongeurs ravageurs et nuisibles à la santé humaine. Par ailleurs, nous apprenons qu’une opération de désherbage est entreprise actuellement par les services communaux au niveau de ce quartier, ce qui permettra sans doute de délocaliser ces rats qui trouvent souvent refuge dans les herbes sauvages et les galeries souterraines.

lestrepublicain.com - 03 mars 2014 - Nejmedine Zéroug.

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: OUED EDEHEB - Un square et plusieurs mesures d’embellissement en perspective
Actualité suivante »
Annaba: AUTEUR D’UN CRIME ODIEUX - L’ex-fraudeur écope d’une peine de 20 ans de prison

Pas de commentaires, soyez le premier à commenter cette brève !

Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires