Vous êtes ici >> Accueil/Annaba Actualités/Annaba: PRÉSIDENTIELLE - La rue dans l’expectative
Zone Membre
Publicités

Annaba: PRÉSIDENTIELLE - La rue dans l’expectative

Publié le 10/03/2014
Depuis la Coquette, on suit ce qui se passe à Alger avec un certain intérêt, via la presse écrite et les chaînes privées de télévision. Que pensent les Bônois du mouvement « Barakat » ? Les anti-4ème mandat ont-ils pignon sur rue à Annaba ? Du Cours de la Révolution aux quartiers périphériques, la vie semble suivre son cours habituel. Alger et ses soubresauts apparaissent si loin des préoccupations de la population de la quatrième ville du pays. Rencontre avec un groupe de jeunes dans le marché El Hattab. Tous sont unanimes, ce mouvement ne conduira à rien. « Où veulent-ils aller avec ça ? se demande Amar, 25 ans, officiellement demandeur d’emploi. Tout le monde ici sait que c’est joué d’avance, que c’est Bouteflika qui va passer, alors à quoi donc crier ‘‘Non au quatrième mandat’’ ». Hichem, son ami, se veut plus nuancé. « Bien sûr que nous sommes d’accord que Bouteflika a fait son temps, explique-t-il.
Mais qui mettre à sa place à la présidence de la République ? Qui donc ? » Cette question sort de la bouche de nombre de Bônois. Même sur le Cours de la Révolution, beaucoup de discussions tournent autour de ce mouvement « Barakat ». Mais là aussi, la plupart des citoyens pensent qu’il ne réussira jamais à s’implanter à Annaba, voire, par extension, dans toute la région Est. « J’ai un peu de sympathie pour ce mouvement, admet Redouane, commerçant de son état. Mais je ne vois pas comment un tel mouvement pourrait s’implanter durablement ici. Cela relève de l’impossible ». D’autres, et ils sont plutôt nombreux, ont une image totalement négative du mouvement « Barakat ». Pour cette mère de famille, il s’agit d’un groupe qui est financé par l’étranger. « Ce groupuscule, puisque c’est ainsi qu’il faut le considérer, émane des puissances occidentales, et en premier lieu de la France, dit-elle. Il n’existe qu’à Alger et
pourrait éventuellement s’implanter en Kabylie mais pas ailleurs en tout cas. Pourquoi donc, cherchent-ils à semer la fitna dans notre pays ? N’ont-ils pas vu à quoi ressemble la Libye maintenant et ce qu’est devenue la Syrie ? Ils veulent que l’Algérie soit comme ça ? Moi je ne veux pas. Je ne veux pas d’un Bernard-Henri Lévy ici, qui nous donnerait des leçons de démocratie et de liberté. La liberté nous l’avons eue avec Bouteflika ». À la périphérie de la ville, c’est toute une fronde anti mouvement « Barakat », qui ne dit pas son nom, qui a été érigée.

lestrepublicain.com - 10 mars 2014 - Lakhdar Habib

ARTICLES LES + LUS

« Actualité précédente
Annaba: SIDI AMAR - Une nuit sans électricité
Actualité suivante »
Annaba: Le port de Annaba au 4ème salon international de Hassi Messaoud

Les Commentaires

"Infoprésidentiel"

13 Candidats:

1)Abdelaziz Belaïd.
2)Ahmed Benbitour.
3)Ali Benflis.
4)Mohamed Benhamou.
5)Kamel Benkoussa.
6)Ali Benouari.
7)Loth Bonatiro.
8)Abdelaziz Bouteflika.
9)Sofiane Djilali.
10)Yasmina Khadra.
11)Rachid Nekkaz.
12)Ali Fawzi Rebaine.
13)Moussa Touati.

Je souhaite la stabilité de la paix pour notre pays.
Je souhaite du travail et le logement pour notre jeunesse.
Je souhaite la santé et le progrès pour notre peuple.
Amine ya Rabi Al Alamine Sadek Allahou Alaadime "Allah youstour bledna", Tahya Eljazaïr.
"Pour mieux suivre"

.Algérie 360.
.AL HUFFINGTON POST MAGRHEB.
Parmi les candidats LE FAVORI N'Y FIGURE PAS.
"Election présidentielle"

Plus de 300 observateurs attendus à Alger.
Alger accepte 17 recommandations électorales de l'UE.
Le 12 mars, A.Sellal quittera son poste pour devenir directeur de compagne de A.Bouteflika.
"Info flash"

Sofiane Djilali, a confirmé son intention de se retirer de la course et la confusion anime l'état major des autres candidats.
"Infoescroc"

Après l'affaire:

Sonatrach 1 en 2010.
Sonatrach 2 en 2013.
Sonatrach 3 en 2014 (Espagne).(Djilali Hadjadj).10/03/2014 à 9h15 les langues se délient, Lesoird'Algérie.
Je suis désolé, je retourne dans ma page du Mondial, c'est là ou je suis encore le mieux.
"Surprenant"+"Intriguant"+"rocambolesque"

On rigole à fond: le cas Rachid Nekkaz: Afsa ouleds laplace d'armes.
Pour ajouter un commentaire, vous devez être membre de notre site !

Identifiez-vous :


Ou Inscrivez-vous gratuitement !

Dernières brèves

Articles similaires